leral.net | S'informer en temps réel

XIIIe législature: L’opposition rate l’occasion de la cohabitation


Rédigé par leral.net le Mardi 1 Août 2017 à 12:57 | | 0 commentaire(s)|

Ces élections législatives étaient une occasion pour l’opposition d’imposer au Président Macky Sall, la cohabitation en cas de victoire. En effet, au début, l’opposition s’était constituée en un bloc compact pour faire face à la mouvance présidentielle. Malheureusement, ils ne sont pas donnés les moyens de leurs ambitions car à la dernière minute, tout a volé à l’éclat suite à des querelles de positionnement.

Ainsi, la coalition Wattu est née emportant avec elle, quatre voire cinq coalitions issues de ses flancs.
Cette désunion de l’opposition a été d'un grand apport quant à la victoire de Benno Bokk Yakaar (BBY) aux législatives. Si l’opposition avait réussi son unité, le département de Dakar serait acquis à leur cause.
A toute chose malheur est bon, car cette division de l’opposition devrait ouvrir les yeux à tous ses leaders.

Ces derniers, potentiels candidats à l’élection présidentielle, ont presque tous mordu la poussière dans leurs fiefs. Excepté Idrissa Seck qui peut se contenter d’avoir conservé sa commune même s’il a perdu le département. Abdoulaye Baldé a perdu à Ziguinchor, Aïda Mbodj a été laminée à Bambey, Malick Gakou et Khalifa Sall, ont été respectivement à Guédiawaye et à Dakar. Abdoul Mbaye, Aissata Tall Sall, Me El hadji Diouf, Ousmane Sonko, Pape Diop, Mamadou Lamine Diallo, Cheikh Tidiane Gadio, Cheikh Bamba Dieye pour ne citer que ceux-là, ont tous été noyés dans le déluge électoral.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos