leral.net | S'informer en temps réel

Yankhoba Diattara (Rewmi): "Le départ de Thierno Bocoum nous surprend et nous fait très mal"

La démission du chargé de communication du parti Rewmi, Thierno Bocoum, est un coup dur très mal vécu au sein de la formation politique de l'ancien Premier ministre Idrissa Seck. Réagissant à cette décision, le chargé de la vie politique de ladite formation indique que le départ de l'ancien député "rewmiste' les a surpris et "fait très mal"


Rédigé par leral.net le Vendredi 6 Octobre 2017 à 10:19 | | 0 commentaire(s)|

Le départ de Thierno Bocoum prend les allures d'un coup de massue pour ses anciens camarades de Rewmi. "C'est un départ qui nous surprend. Mais, également qui nous fait très mal", a réagi, hier le chargé de la vie politique du parti Rewmi. De l'avis de Yankhoba Diattara, ce départ peut laisser un grand vide et engendrer beaucoup de conséquences.

"Thierno Bocoum était un jeune frère très engagé aux côtés du président Idrissa Seck et très apprécié par ses camarades de parti. Le président Idrissa Seck l'a aussi beaucoup encadré, il l'a formé, couvé et l'a promu aussi. Il l'a vraiment mis aux devants, ce qui lui a valu tout cet aura et l'estime que les Thiessois lui accordent. même à l'Assemblée nationale, il avait des positions très éclairées.

Aujourd'hui qu'il démissionne du parti, cela nous fait très, très mal", analyse Yankhoba Diattara. Et pourtant, poursuit Diattara, avec Thierno Bocoum, ils avaient des ambitions communes : porter Idrissa Seck à la magistrature suprême. Un rêve qui va se réaliser peut-être sans Thierno Bocoum. D'où le regret du vice-président du Conseil départemental de Thiès. "Maintenant qu'il décide de poursuivre son combat politique autrement et ailleurs, c'est quand même regrettable. C'est une grosse perte. Il dit que c'est pour des raisons de convenances personnelles. Nous ne pouvons que respecter sa décision", ajoute Yankhoba Diattara.

Rappelant qu'il va travailler d'arrache-pied de façon à le ramener dans les rangs du parti de l'ancien maire de Thiès. "Personnellement, je ne me décourage pas pour autant de le faire revenir. Car j'estime qu'il veut engager une aventure qui peut être une aventure hasardeuse. Je suis dans la politique depuis des années. Je le connais, c'est un jeune et je pense que son avenir est encore dans le Rewmi aux côtés d'Idrissa Seck. Bien entendu, s'il continue de partager avec nous les mêmes orientations politiques au service exclusif des populations, du pays et des Sénégalais", précise le proche collaborateur du "patron des chantiers" de Thiès.

Enquête



Cliquez-ici pour regarder plus de videos