leral.net | S'informer en temps réel

Youssou Touré sort de ses gonds : « Nous n’accepterons plus d’être laissés en rade, si le Parti n’en veut plus de nous, on en tirera toutes les conséquences »


Rédigé par leral.net le Samedi 1 Avril 2017 à 19:49 | | 0 commentaire(s)|

Youssou Touré à l'occasion de la 3e  édition du Réseau des enseignants de l'Apr
Youssou Touré à l'occasion de la 3e édition du Réseau des enseignants de l'Apr
Que se passe-t-il à l’APR ? A quelques encablures des élections législatives, la tension monte d’un cran entre les responsables ‘’apéristes’’. Ce samedi, c’est le président du Conseil national du réseau national des enseignants de l’Apr, Youssou Touré qui s’est illustré dans la menace en laissant entendre à qui de droit qu’il va plus accepter d’être laissé en rade.

Cette 3e édition du Conseil national du réseau national des enseignants de l’Apr qui s’est tenue ce samedi 01 avril sous la houlette de Youssou Touré, a été l’occasion pour ce dernier de déverser son courroux sur les hauts responsables en charge de l’organisation et du fonctionnement de l’Apr. Sous la présence effective du premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, le coordonnateur du Réseau des enseignants ‘’apéristes’’, a vigoureusement dénoncé le silence coupable des dignitaires du parti sur les invectives qu’il subit notamment celles de son ‘’antagoniste Hamath Suzane Kamara.

« Il est temps que les choses changent et qu’on comprenne que nous sommes tous d’égale dignité et qu’il faudrait que nos occupations soient correctement prises en charge par le gouvernement. Le Réseau a toujours répondu présent à l’appel du président de la République et de son gouvernement. Mais il faut le souligner pour le déplorer, le réseau n’a jamais été pris en charge par rapport à ses préoccupations.

Donc il est temps que les enseignants soient associés à la gestion du pays. Nous avons aujourd’hui, des hommes et des femmes qui sont à la hauteur des tâches qui leur sont confiées. Nous n’accepterons plus d’être laissés en rade, si le parti ne veut plus de nous, on en tirera toutes les conséquences. Nous n’accepterons plus d’être considérés comme des moins que rien. A partir d’aujourd’hui, ensemble, nous allons relever tous les défis qui se posent à nous. Il faut qu’on siffle la fin de la récréation. Il y a un double jeu que nous n’accepterons plus. Tous les jours, nous sommes traînes dans l’échiquier par un groupuscule d’individus et on n’a jamais sifflé la fin de la récréation. Nous sommes des hommes de valeur et des hommes dignes. Nous en profitons pour solliciter le Président Macky Sall et notre excellent Premier ministre. Dans tous les cas, moi Youssou Touré, je prendrai mes responsabilités
», a martelé Youssou Touré.

Landing DIEDHIOU, Leral.net
 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos