leral.net | S'informer en temps réel

Zoom sur Aïda Mbodj, la force tranquille


Rédigé par leral.net le Mercredi 13 Août 2014 à 09:30 | | 0 commentaire(s)|

Zoom sur Aïda Mbodj, la force tranquille
Initiatrice du mouvement "Alliance nationale pour la Démocratie/Saxal Sénégal", lancé en mars dernier, Aïda Mbodji est incontestablement l'une des femmes politiques les plus brillantes de sa génération. A elle seule, elle a tenu tête aux ministres Pape Diouf et Mor Ngom et à son frère le député Pape Abdou Khadre Mbodji, lors des élections locales du 29 juin dernier à Bambey. La « lionne du Baol » a remporté une victoire nette et sans bavure contre des adversaires qui avaient investi d'importants moyens dans la campagne électorale. Elue présidente du Conseil départemental de Bambey, Aïda Mbodji prouve encore une fois qu'il faudra compter sur elle pour les échéances électorales futures. Même si elle a juré fidélité à Me Wade et au Parti démocratique sénégalais, la dame reste courtisée par des leaders politiques aussi bien du pouvoir que de l'opposition. Idrissa Seck qui s'est rendu chez elle la semaine dernière aimerait bien décrocher le soutien de Aïda Mbodj en direction de la Présidentielle de 2017. Même s'il ne l'a pas déclaré publiquement, le Président Macky Sall ne cracherait sur une alliance avec l'ancien ministre de Wade en vue d'un second mandat présidentiel.

L'éloquence politique du député à l'Assemblée nationale impressionne. On se rappelle encore de son exploit réalisé lors des élections locales de 2007. Tête de liste départementale, elle avait fait gagner très largement la Coalition Sopi avec un taux record de participation de plus 50 % à Bambey, contre une moyenne nationale d'environ 30%. Aux locales du 22 mars 2009, Aïda Mbodji eut le même succès et est élue maire de la Commune de Bambey. Des performances politiques qui valent à Mme Mbodji la reconnaissance de ses frères et sœurs de parti, voire de ses adversaires, tout comme les résultats enregistrés à son passage au ministère de la Femme, et de la Famille, du Développement Social et de la Solidarité nationale.

En effet, sous la houlette, et sur instruction du Président Wade, plusieurs mesures ont été prises en faveur des femmes entre autres, le meilleur financement des Groupes de promotion féminine (Gpf) et la gratuité de la césarienne. C'est également durant son mandat qu'a été lancé le processus ayant conduit au vote de la loi sur la parité. À la tête de la Commune de Bambey, son magistère a été marqué par des innovations majeures. Après avoir résorbé un déficit de 59 millions laissé par l'ancienne équipe municipale et procédé régulièrement à la restitution des travaux de l'Assemblée nationale à ses mandats, elle a bouclé son budget en 2010 sans avoir eu recours au fameux chapitre dit "de dépenses diverses". Cet exemple de transparence et de bonne gouvernance locale a valu à Aida Mbodji le satisfecit du programme "Décentralisation-Gouvernance-Transparence « lancé par le Forum Civil en partenariat avec l'USAID.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos