leral.net | S'informer en temps réel

Zoom sur Nafissatou Dia Diouf, une plume au service de la citoyenneté


Rédigé par leral.net le Mardi 19 Août 2014 à 05:00 | | 0 commentaire(s)|

Zoom sur Nafissatou Dia Diouf, une plume au service de la citoyenneté
Nafissatou Dia Diouf est née le 11 septembre 1973 à Dakar d'un père diplomate et d'une mère professeur.Elle a très tôt baigné dans l’ambiance des livres et de la lecture, influencée surtout par sa mère. Après un cycle scolaire dans les écoles privées catholiques de Dakar, elle s'envole après le BAC vers la France, plus précisément la ville de Bordeaux où elle suit un cursus en langues étrangères appliquées en affaires et commerce à l’université Michel de Montaigne, Bordeaux III. Elle évolue ensuite vers la logistique industrielle en suivant un DESS à Sup de Co Bordeaux avant de se spécialiser plus encore dans les télécoms un peu plus tard. Déjà l’écriture qui l'habitait depuis l'adolescence (surtout des poèmes) prenait une part de plus en plus importante dans sa vie. L’écriture est très vite devenue pour elle un péché mignon, auquel elle s'adonnait et s'adonne toujours la nuit.

Quelques prix littéraires nationaux et internationaux la font connaitre de plus en plus du grand public. Elle est aujourd’hui un auteur reconnu, apprécié fort d'une bibliographie de plusieurs ouvrages dans des genres aussi divers que le roman, les nouvelles, la poésie et la littérature jeunesse. En 1999, elle fut Lauréate du Prix du Jeune Écrivain Francophone à Muret (France). L’année suivante en 2000, Mme Diouf gagna le Prix de la Fondation Léopold Sédar Senghor pour la nouvelle "Sables Mouvants".

En 2001, elle publie « Retour d’un si long exil » suivi de « Primeur, poèmes de jeunesse », « Le Fabuleux Tour du monde de Raby », « Je découvre l’ordinateur », « Cytor & Tic Tic naviguent sur la toile », « Kidiwi, la gouttelette curieuse » et « Cirque de Missira et autres nouvelles ».

Après « SocioBiz 1 », qui a connu un succès au niveau des ventes, Nafissatou Dia Diouf a publié « SocioBiz 2 » en mai 2013. Préfacé par l’ancien Directeur Général du Groupe Sonatel, Cheikh Tidiane Mbaye et postfacé par l’écrivain et agrégé d’économie, Pr Felwine Sarr, ce trame littéraire de ce recueil de 215 pages, publié chez Tml éditions, revient avec humour et dérision sur trois années mouvementées au Sénégal : entre la crise que vivent difficilement les entreprises, les ménages, les individus et la politique, le social et la politique, c’est un cocktail de chroniques souvent décapantes, agrémentées par les dessins humoristique du talentueux illustrateur Samba Ndar Cissé. Ainsi, à coup d’humour, de satire mordante, Nafissatou explique qu’elle a voulu mettre sa plume au service de la citoyenneté.

Auteur reconnu dans le genre littéraire communément appelé Nouvelles, Nafissatou Dia Diouf signe son premier roman au titre épicé « La maison des épices ». Le livre de 312 pages est paru en juin dernier aux éditions Mémoire d’encrier, basée au Canada

Nafissatou Dia Diouf n’est pas qu’écrivain. Elle est aussi Directrice du département communication institutionnelle et responsabilité sociale d'entreprise de la Sonatel.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos