leral.net | S'informer en temps réel
Dimanche 1 Décembre 2019

16 arrestations en trois ans: Guy Marius Sagna l'homme de tous les Combats


Cette Arrestation lors de la manifestation contre la hausse de du prix l'électricité n'est qu'une de plus parmi les nombreuses arrestations de l'activiste. Du collectif Non aux APE au contre-sommet de la Francophonie en 2014, en passant par le mouvement patriotique «Moom Sa Rew ou encore le Front France Dégage, aar linu book entre -autres, Guy Marius a pris part à presque tous les grands combats citoyens depuis 2012.



En 2011 et 2012, Guy Marius milite au sein du Mouvement du 23-juin (M23), qui alimente la fronde contre le troisième mandat d’Abdoulaye Wade. En 2013, il participe au barrage de la route nationale à Tambacounda pour protester contre l’absence de formation des enseignants en préscolaire public. Arrêté par la gendarmerie, il passe cinq jours en maison d’arrêt avant d’être relâché. là c'est la début d'une reconnaissance de l'homme par l'opinion comme un activiste acharné. Cependant il faut remonter à son adolescence pour comprendre l'intérêt que porte M. sagna à l'activisme. C’est à cette époque qu’il côtoie un de ses oncles, «membre d’une organisation» de la gauche révolutionnaire. C’est là que petit à petit, il s’abreuve de théories marxistes léninistes et s’imprègne des idéaux anti-impérialistes. C’était aussi la voie à l’adhésion à des organisations politiques de la gauche radicale : Ferniente et Yoonu askanwi. Ce dernier est une formation politique né des flancs du Parti Africain pour la Démocratie et le Socialisme (AJ/PADS) crée en 1991.
Aujourd’hui âgé d’une quarantaine d’années, ses camarades sont unanimes à saluer son courage, en témoigne cet acte, En effet le 16 août passé après un mois de détention préventive pour « fausse alerte au terrorisme », A peine libéré Guy Marius Sagna allait de nouveau être interpellé et gardé pendant quelques heures dans un commissariat de Dakar. Cette fois-ci, il manifestait avec les employés du PCCI, un « centre d'appels» établi à Dakar et dont les employés réclament le paiement de leurs arriérés de salaire. c'était sa 15ème arrestation.
De tous les combats, il assure se battre pour de nombreuses causes : la souveraineté économique du Sénégal et de l’Afrique face aux puissances étrangères, l’abolition du franc CFA, la fin des opérations militaires occidentales sur le continent, l’égalité homme-femme entre-autres. D'ailleurs après l’éclatement du scandale Pétrotim – Aliou Sall sur la gestion des ressources pétrolières et gazières par le régime, ce travailleur social s’était imposé comme une des figures de la plateforme citoyenne Aar li nu bokk, à l’origine de manifestations réclamant justice et transparence dans ce dossier. « Nous souhaitons que la lumière soit faite sur la vaste entreprise de spoliation de nos ressources naturelles. Il faut que les responsables – Macky Sall, Aliou Sall, Franck Timis… – soient identifiés et sanctionnés », clamait-t-il.
Revendiquant un attrait pour « la gestion des affaires de la cité », il a aussi un pied dans la sphère politique. Ancien militant du Rassemblement des travailleurs africains – Sénégal (RTA-S), il a dirigé la campagne de la coalition Ndawi Askan Wi de Ousmane Sonko, avec qui il partage les mêmes idéaux souverainistes, aux législatives de 2017. Aujourd'hui, Guy Marius Sagna au premier plan dans la lutte contre l'augmentation du prix de l'électricité comptabilisant ainsi sa 16 ème arrestation en trois ans, un homme toujours au front.

Sokhna Anta Ndiaye




Même Catégorie article
< >

Dimanche 8 Décembre 2019 - 13:48 Photos et Vidéos: Dubaï le Magnifique