leral.net | S'informer en temps réel
Mardi 29 Juin 2010

850 millions de Fcfa « lavés »

AHMETH KHALIFA NIASSE EN GARDE-A-VUE POUR BLANCHIMENT DE CAPITAUX


Au total, ce sont 850 millions de Fcfa d’origine douteuse que la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif) a enregistrés dans les mouvements de comptes de Babacar Niasse, fils de Ahmeth Khalifa Niasse, en garde-à-vue depuis samedi dernier. Son père, ainsi que son frère, co-gérant la société écran mise en cause, ont été eux aussi mis sous écrou hier, à la suite de leur audition par les hommes du lieutenant-colonel Moussa Fall. Les enquêteurs, malgré les explications convoquant des commissions ou l’apport de fonds Libyens, n’ont vu aucune preuve pouvant corroborer ces affirmations.



850 millions de Fcfa « lavés »
À la suite de son interrogatoire hier par les enquêteurs de la Section Recherches de Dakar, Ahmeth Khalifa Niasse a été placé en garde-à-vue sur instruction du parquet de Dakar. Peu avant-lui, son fils Ibrahima Niasse dit « Baye » convoqué par les hommes du lieutenant-colonel Moussa Fall, s’était vu notifier sa mise sous écrou. Comme le révélait « L’As », samedi dernier Babacar Niasse avait été convoqué et entendu sur des mouvements financiers dans des comptes ouverts au nom de la société dont il se dit actionnaire majoritaire sur les statuts. À l’origine, un rapport incendiaire transmis au parquet de Dakar par la Cellule nationale de traitement des informations financières, sous la tutelle du ministère des Finances.

Dans son rapport, la Centif avait globalement épinglé 850 millions de Fcfa d’origine douteuse, compte tenu des revenus « officiels » de la société dont le montage lui-même pose un sérieux problème. Entendu sur ces mouvements, Babacar Niasse avait évoqué le nom de son père, notamment ses « amitiés », pour justifier les « dotations » financières. La Centif avait aussi évoqué le rôle dans la boîte de Ibrahima Niasse, fraîchement revenu des Etats-Unis et qui gérait la société avec son frère.

Convoqué hier par les enquêteurs, Ahmeth Khalifa Niasse a, selon des sources sûres, évoqué des « financements Libyens » pour justifier ces fonds, notamment des « commissions » qu’aurait gagnées la société sur des marchés en 2007. Des affirmations qui, aux yeux des enquêteurs, ne peuvent pas justifier ces montants, d’autant qu’aucun papier légal ne peut les confirmer. Autant de faits qui ont conduit le parquet à demander qu’il soit retenu pour les besoins de l’enquête. Les enquêteurs devraient procéder à des confrontations entre le père et ses deux fils. Et il faut s’attendre, au cas où les faits retenus seraient formalisés, à la saisie des biens du leader du Front des alliances patriotiques (Fap), comme c’est fréquemment le cas dans les procédures de blanchiment. Récemment d’ailleurs, le parquet avait saisi deux villas, à Ngor et à Yoff, enregistrées au nom de la concubine de l’ex-consul d’Italie au Sénégal, condamnée à trois ans ferme pour blanchiment. La saisie avait été opérée en pleine instruction.

Cheikh Mbacké GUISSE

(Plus d'informations demain sur leral .net)




1.Posté par IBNOU le 29/06/2010 18:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IL FAUT LE METRE EN PRISON CET IMBECILE

2.Posté par Léboubi le 29/06/2010 18:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce Tartufe compliqué d'un chasseurs de prime populiste; aurait dû savoir que le vieux Parrain qui nous gouverne a le strapontin aussi facile que la gâchette pour réduire au silence des trouble fêtes qui font dans le chantage vulgaire. Avec Wade c'est comme au loto!

3.Posté par Bozz le 29/06/2010 18:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De l'argent douteuse, mais où est la justice?

4.Posté par Khaly DIOP le 29/06/2010 19:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne suis plus talibé baye Niass. Ces gens nous trompent, ceux sont des imposteurs. Moi j'ai honte à cause de nos maras mesquins

5.Posté par Amadou Gueye le 29/06/2010 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faut pas mêler Baye Niasse dans ces histoires. Je précise aussi que Ahmed Niasse n"est un Talibé de Baye Niasse. Lérat .net prenez vos responsabilités.

6.Posté par barou le 29/06/2010 19:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

.........suis sénégalais musulman sans confession et un grand répulicain...ressaisissons nous notre pays f........le camp nous sommes la risée du monde..........nous autres qui exerçons dans un creneau hyper concurentiel sur l'international ..on se sent trés petit......ce qui me géne un peu dans cette affaire c'est le ciblage exercé sur ce monsieur........que je n'apprécie pas et qui passe tout son temps à insulter les institutions de la République...et surtout ce qu'on reproche...blanchissement d'argent.....une Etat ne doit pas faire de dicernement faut taper sur tout le monde pa sur un individu...........allez demander à tous nos marabouts, guerisseurs, griots, acteurs de l'informel de jutifier leur compte banciare .......soyons serieux..........on l'aurait arreter pour injure au Président de la République moi je serais partant, il ne fait que ç depuis sa defenestration.............pour le reste que Dieu sauve le Sénégal

7.Posté par kanediallo le 29/06/2010 20:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

comme par hasard c'est maintenant qu'on en parle , en tout cas il n'est pas le seul qui doit payer et notre cher president et sa famille et tous les voleurs de l'etat

8.Posté par thiam le 29/06/2010 20:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CE QUI ME FAIT MAL C EST QUE TANT QU ON EST DANS LE PDS ON EST INTOUCHABLE ON EST UN BON CITOYEN MAIS LORSQU ON S OPPOSE AU POUVOIR ON EST UN GRAND BANDIT

9.Posté par joe sylla le 30/06/2010 10:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

kan un loup poursuit un loup dans une bergerie c toujours les agneaux ki bellent ...
la revolution thianta en marche dieureudieuf thioune ...;

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page