leral.net | S'informer en temps réel
Samedi 3 Juillet 2010

AMBASSADE DU SENEGAL A TAIWAN : Qui a détourné les 55 millions des anciens employés


Ils sont 06 ex-employés de l’ancienne ambassade du Sénégal à Taïwan. Youssou Diagne, ambassadeur, Babacar Diop, Conseiller, Babacar Tall, 1er Conseiller, Oumar Diagne, Secrétaire particulier, Henry Ndiaye, Chiffreur et Amadou Dabo, 1er Conseiller. Depuis la rupture des relations diplomatiques entre le Sénégal et le Taïwan, ces derniers courent derrière plus de 55 millions. Une manne financière introuvable dans les rubriques budgétaires de leur Ministère. En dépit des correspondances écrites à l’ancien premier Ministre, Macky Sall, à son successeur Aguibou Soumaré et au Ministre des Finances, Abdoulaye Diop rien n’est jusque là fait. Leur situation n’a pas été régularisée. Les fonds, on a parle plus. Et on s’interroge sur le sort des 55 millions.



AMBASSADE DU SENEGAL A TAIWAN : Qui a détourné les 55 millions des anciens employés
Il s’agit du décret modifiant l’annexe 2 au décret n° 89-682 du 14 juin 1989 fixant le régime de rémunération des fonctionnaires et agents en service dans les postes diplomatiques et consulaires et des services rattachés. Dans sa présentation, il est dit que «le décret n°89-682 du 14 juin 1989 fixant le régime de rémunération des fonctionnaires et agents en service dans les postes diplomatiques et consulaires et des services rattachés détermine, en son annexe 2, quatre zones de rémunération dans lesquelles son répartis les pays où le Sénégal possède une représentation diplomatique ou consulaire » avait écrit l’ancien Ministre des Affaires Etrangères Cheikh Tidiane Gadio. Il poursuit en soulignant que de nouveaux services diplomatiques ont été crées tandis que d’autres ont été fermés. «Des erreurs ont été notés pendant l’application du décret n°2004-1611 du 14 décembre 2004. Le présent décret a pour objet de régulariser cette situation» avait souligné Cheikh Tidiane Gadio qui demandait à l’époque de la «régularisation de la situation». C’est en 2007 que Youssou Diagne, ancien ambassadeur du Sénégal à Taïwan a été obligé de saisir l’ancien Premier Ministre Aguibou Soumaré après avoir informé Macky Sall sans succès.

«J’ai l’honneur de porter à votre bienveillante attention le dossier du personnel de l’ex ambassade à Taïpei relatif à un lourd préjudice financier engendré par le reclassement du poste de Taïpei en zone 3 (décret n°2004-1611 du 14 décembre 2004 modifiant l’annexe n°2 au décret n°89-662 du 14 janvier 1989 fixant le régime de rémunération des fonctionnaires et agents en service dans les postes diplomatiques et consulaires et dans les services rattachés » a écrit Youssou Diagne l’ancien ambassadeur du Sénégal à Taïpei courrier adressé à l’ancien premier Ministre Aguibou Soumaré.

«Monsieur le premier Ministre, à la suite du reclassement du poste de Taïpei en zone 3, les salaires du personnel expatrié de l’ambassade ont subi une baisse drastique variant d’un tiers à un peu plus, pour certains, pendant 5 mois, à partir de janvier 2005, par décret n°2005-433 du 23 mai 2005 abrogeant et remplaçant le décret n°2004-1116 du 14 décembre 2004, modifiant l’annexe2 du décret n°89-682 du 14 janvier 1989 susvisé » rappelle Diagne. « Pour atténuer au plan pécuniaire, les effets négatifs de cette mesure, ce décret accorde aux agents en poste en République de Chine à la date d’entrée en vigueur dudit décret, une indemnité exceptionnelle égale à la différence entre leur rémunération actuelle et celle découlant du classement du poste » poursuit Youssou Diagne. En d’autres termes, c’est par erreur que leur ambassade a été rétrogradée. Ceci a occasionné des pertes de quelques avantages. A travers ce courrier, ils demandent que leur situation soit régularisée. Selon le Vice président du parti d’Idrissa Seck, «pendant ladite période, le personnel a vécu dans des conditions très difficiles à cause de la baisse des salaires et du coût très élevé de a vie à Taïpei».

«Monsieur le Premier Ministre, permettez-moi de vous rappeler que cette situation avait été portée à votre connaissance alors que vous étiez Ministre du Budget. Un certain parallélisme des formes vous avait empêché de régler directement le problème au niveau de la solde. Vous aviez alors demandé au Ministre des Affaires Etrangères de reprendre le décret pour régulariser cette situation ou bien de vous adresser une simple demande de paiement de la totalité des montants non perçus » soutient-il.

«Je rappelle à votre haute attention qu’à l’époque des correspondances avaient été adressées à l’ancien premier Ministre (Macky Sall) pour le sensibiliser sur les dures conditions de vie auxquelles le personnel était confronté. En réponse, il avait donné des instructions au Ministre des Affaires Etrangères (Cheikh Tidiane Gadio) pour la régularisation de ce lourd préjudice » écrit Youssou Diagne. En guise réponse à cette correspondance, l’ancien premier Ministre Aguibou Soumaré écrira dans une correspondance n°3857 du 5 novembre 2007 : «Monsieur l’ambassadeur, j’ai bien reçu la lettre du 1 aout 2007 pour laquelle vous sollicitez, au nom du personnel expatrié de l’ambassade du Sénégal à Taïwan, la régularisation de vos salaires pour la période intérimaire régie par le décret 2004-1116 abrogé. J’ai transmis votre requête au Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie et des Finances qui ne manquera pas de vous tenir informé de la suite réservée à cette affaire » écrit Soumaré avec ampliation faite au Ministre des Finances, Abdoulaye Diop. En dépit des échanges de courrier entre la Primature, le Ministère des Affaires Etrangères, la Solde, le Ministère du Budget et celui de l’Economie et des Finances rien n’a été fait jusqu’à une période récente. Et aujourd’hui, nul ne peut donner des informations fiables sur le sort de ces 55 millions.



bitimrew.com


(Plus d'informations demain sur leral .net)



Titre de votre page Titre de votre page