leral.net | S'informer en temps réel

AMS / Ag extraordinaire: Les maires se retrouvent pour parler des politiques publiques et d'emploi des jeunes


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Avril 2021 à 11:00 | | 0 commentaire(s)|

Un mois après des manifestations qui ont  abîmé l'image, de vitrine de la démocratie en Afrique, de notre pays, et ravivé des tensions communautaires, les Maires du Sénégal se sont réunis, le dimanche 11 Avril 2021 au Grand Théatre à Dakar, non seulement, pour analyser en profondeur la situation actuelle des projets et programmes du Chef de l'Etat, mais aussi et surtout, selon M. Aliou Sall, Président de l’AMS, pour «jeter les nouvelles bases des missions qui se profilent».

A l'entame de son propos, après avoir fait observer une minute de silence, à la mémoire des Maires disparus, en y associant tous ceux qui ont été arrachés à l'affection des leurs, lors des évènements affreux que notre pays a vécus, le Président de l'Association des Maires du Sénégal a exprimé son indignation suite aux violences inouïes et salué la  «clairvoyance et l’esprit de responsabilité de nos gouvernants, la retenue des forces de l’ordre ainsi que la sagesse de nos autorités morales mise au service exclusif de l’intérêt national, pour éviter à notre pays de basculer irrémédiablement dans le chaos».

Le Sénégal, depuis quelques décennies, est rentré dans une phase de profondes transformations à la fois économiques, sociétales et politiques  et le Chef de l'Etat avait déjà décidé à son accession à la magistrature suprême «de faire des collectivités territoriales les pôles par excellence d’exécution des réponses attendues, en droite ligne des convictions qui l’avaient conduit à faire de l’Acte III une mesure phare».

Dès lors que dans tout processus de prise de décision, l'évaluation demeure un outil efficace facilitant la communication et le dialogue avec les citoyens grâce à une compréhension commune des problèmes et des solutions possibles à travers des preuves et des données, un forum d’étude et de réflexion sur les «perspectives de territorialisation des politiques publiques dans un contexte de relance de la politique d’emploi », s'imposait aux chefs des exécutifs locaux car le chômage demeure préoccupant et l'exclusion des jeunes du monde du travail fait apparaitre une bombe à retardement sociale.

A ce titre, durant toute cette matinée du 11 Avril 2021, les fervents militants du patriotisme local et «supplétifs de l’Etat » venus de toutes les contrées du pays, ont eu droit à des exposés faits par les structures étatiques en charge des questions des infrastructures, des financements, des régulations, de l’aménagement du territoire, de l’accompagnement des collectivités territoriales, et des concessions de téléphonie, d’eau, et d’électricité.

Ces exposés ont permis à tous de constater avec fierté les avancées de notre pays dans différents domaines, mais ce développement est aussi le fruit de l’engagement des jeunes.

Des avancées qui, cependant, «ne doivent pas occulter les performances... au plan économique où notre pays a régulièrement enregistré des taux de croissance enviables, avant de subir de plein fouet, à l’instar de tous les pays de la planète, les effets dévastateurs de la Covid » rappelle le Maire de Guediawaye..

Par ailleurs, l'ensemble des Maires du Sénégal sont d'avis que pour qu’il tienne ses promesses de réduction des inégalités socio-régionales et d’amélioration des services publics, ce nouvel élan, doit faire l’objet d’un nouveau compromis prévoyant notamment le renforcement des collectivités territoriales, d'une part, et la mise en place des dispositifs et mécanismes permanents de collaboration avec les municipalités, pour une plus grande efficacité des actions sur le terrain, d'autre part.


Ndèye Fatou Kébé

Titre de votre page Titre de votre page