APR : Lat Diop "fusille" les « prédateurs » autour de Macky Sall et appelle à un grand ménage

Dans un entretien qu’il a accordé au journal « L’Obs », dans sa parution du jour, Lat Diop, responsable de l’Alliance pour la République à Guédiawaye, alerte. Selon lui, les « apéristes » authentiques doivent prendre leurs responsabilités pour éviter au Président Macky Sall, le « weur ndombo » qui le guette. Très en colère, Lat Diop décidé à vider son sac, appelle à un front pour faire le ménage autour du Président Macky Sall, entouré de prédateurs assoiffés de pouvoir…


Rédigé par leral.net le Vendredi 6 Octobre 2017 à 16:13 | | 0 commentaire(s)|

«La seule stratégie qui vaille aujourd’hui, c’est d’abord de veiller au respect des engagements du président, en maintenant le cap pour la recherche permanente de solutions parce qu’en définitive, c’est le peuple qui choisit en fonction de considérations qui lui sont propres.

Ensuite, il faudra s’orienter vers le parti pour pacifier et tempérer les pulsions de contestation et les frustrations nées de plusieurs épisodes de la vie de notre formation politique. Il faut le dire et le reconnaître, il y a une frustration silencieuse dans le Parti. Les gens pour qui le Président Macky Sall a tout fait, se doivent de lui dire la vérité en toutes circonstances. C’est seulement de cette façon qu’on peut l’aider à ne pas poser des actes qui peuvent être dangereux pour la préservation des intérêts vitaux du Sénégal et du Parti.

Quand je parle de frustration silencieuse, je ne parle pas pour moi-même, mais plutôt pour ces membres fondateurs de l’APR et de Macky 2012, avec qui j’échange régulièrement. Et qui, malheureusement, ne veulent pas prendre leurs responsabilités pour porter le combat de la mise en place d’un large front pour défendre le président contre un système "weur ndombo", qui le menace de plus en plus.

Je ne sais pas s’il en est conscient ou pas. Mais, ma conviction personnelle est qu’il est en train de faire une passation de pouvoir avec certaines personnes qui ont tout dans ce régime sans avoir le mérite ou la légitimité. 

Et ce qui est plus désolant, c’est que nous tous savons que ces gens-là, dangereux pour lui à tous points de vue, ne croient guère en la politique de Macky Sall. J’en ai la preuve. J’en appelle donc au sens des responsabilités de toutes ces personnes qui ont toujours soutenu le président dans les moments les plus difficiles et à toutes les autres personnalités qui le soutiennent en toute sincérité, pour créer un grand cadre de défense des intérêts du Parti contre ces prédateurs assoiffés de pouvoir, qui n’ont qu’une seule ambition, qui est de déposer le Président après l’avoir suffisamment encerclé.  En tout cas, je prendrai mes responsabilités. Je suis loin d’être un frustré. Je le répète, le président donne trop de pouvoirs à des gens qui sont des ennemis potentiels de son Parti. »
 
 
 La rédaction de leral.net