leral.net | S'informer en temps réel
Jeudi 24 Octobre 2013

Abbas Jaber : Zoom sur un entrepreneur Franco-sénégalais talentueux et doué


Né au Sénégal à la fin des années 50 d’une famille libanaise installée à Thiès, Abass Jaber n’est plus à présenter dans le cercle fermé des entrepreneurs talentueux et doués.



Abbas Jaber : Zoom sur un entrepreneur Franco-sénégalais talentueux et doué
Le verbe haut et courtois, Jaber en permanence relié au monde et à son business doit son ascension à un parcours sans faute entre le Sénégal son pays natal, la France, et le Liban le pays d’origine de ses parents. Toujours prompte à convaincre pour un investissement fructueux, Abass Jaber a pour cadre d’activité l’importation de matière première agro-alimentaire. Peu avant, en 1998, Il avait mis en place le M2A Export, société sœur créée en 1998 pour exporter des produits agro-alimentaires finis. «Le groupe compte aujourd'hui plus de 12 000 références expédiées vers l'Afrique », nous apprend-on.
«J’ai le commerce dans l’âme et c’est ce que je pouvais faire de mieux en arrivant en France et voulant travailler pour l’Afrique », confiait Jaber à un média étranger qui est aujourd’hui l’un des acteurs majeurs de l’agro-industrie sénégalaise pour ne pas dire africaine.
Pour corroborer son propos, l’on peut dire sans risque de nous tromper que tout ce qui touche Abass semble se transformer en or pour ne pas dire en diamant. En atteste le succès qu’il a engrangé tout au long de sa riche carrière de business man doué. Ses succès se sont surtout accentués avec son acquisition de la défunte Société des oléagineux du Sénégal (Sonacos) après sa privatisation en 2004 qu’il transformera en SUNEOR qui, en partenariat notamment avec la société DAGRIS, deviendra l'une des plus grandes industries sénégalaises. Spécialisée dans la trituration et le raffinage de l'arachide et des huiles de table, la société emploie 2 500 personnes.
L'activité de SUNEOR a un impact déterminant sur l'économie du pays car elle fait vivre, directement ou indirectement, 4 millions de paysans, soit 40% de la population du Sénégal. Des débuts difficiles, Abass Jaber se tourne vers la recherche effrénée de nouveaux marchés. Chose qu’il va très vite trouver. Et justement le trader qu’il était l’aura beaucoup aidé dans ses démarches pour aboutir au succès de plus d’un million de tonnes en conquérant en même temps les marchés européens, américains et asiatiques.

Abbas Jaber : Zoom sur un entrepreneur Franco-sénégalais talentueux et doué
( Les News )




1.Posté par verité le 27/05/2012 13:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tu es un vrai menteur jaber a pillié toutes les richiesses de suneor,les travailleurs sont mal payés ,aller faire un tour dans les usines tu feras toi meme.
Aujourdhui la suneor n'emploi pas plus de 300 permanents .l etat doit prendre ces responsabilité pour récuperer la société

2.Posté par bra le 23/10/2013 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

journaliste @ vendu

3.Posté par Réactivité le 24/10/2013 03:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voila un pays, le Sénégal, où les entrepreneurs sont laissés à eux mêmes, surtout en période de difficultés. Dans certains pays, l'entrepreneur est choyé, protégé, chouchouté, encadré et soutenu...même celui à qui on reproche des griefs ou manquements. Ces pays ont compris qu'au delà de l'entrepreneur, l'Etat et les pouvoirs publics, ont le devoir d'appuyer toute initiative entreprenariale, et défendre l'emploi coûte que coûte...Ce monsieur Abass Jaber, sénégalais bpn teint, et self made man, mériterait qu'on l'aide et appuie, parce que ce sont des sénégalais qui travaillent et gagnent leur vie dans son entreprise la SUNEOR; Si ce monsieur ne fait pas le poids, qu'on prenne la décision qui sied, en lui imposant une équipe manageriale pouvant redresser cette boîte, mais vite...pour sauvegarder les emplois dans la boîte. Gouverner un pys, c'est aussi surveiller et prendre rapidement les meilleures décIsions, surtout en matière de création de richesses et de préservation d'emplois...les pouvoirs publics sont interpellés.

4.Posté par professeur le 24/10/2013 07:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il a du payer cher ce publireportage

5.Posté par Suneor le 24/10/2013 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Combien il t'a payé, Suneor n'emploie que 300 personnes, en ce qui concerne Jabber ce crétin un délinquant financier qui a pillé le patrimoine de SONACOS, tout ce qu'il ce qu'il a apporté à la SONACOS c'est un changement de nom, Sa place est à coté de Karim Wade. Voleur!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page