leral.net | S'informer en temps réel

Abdoulaye Wilane demande la grâce pour Guy Marius Sagna

Abdoulaye Wilane n’est pas contre une liberté pour Guy Marius Sagna. Le porte-parole du Parti socialiste (Ps) évoque même la possibilité d’une « liberté conditionnelle ». Parce que, a-t-il estimé, l’activiste, en détention provisoire depuis le 29 novembre 2019, suite à une manifestation contre la hausse du prix de l’électricité, a lourdement fauté. « En marchant devant les grilles présidentielles, Guy Marius Sagna a violé la loi. Tous ceux qui le défendent, doivent reconnaître qu’il a fauté gravement. Il a été même un provocateur insolent. Comment il peut se permettre d’aller provoquer la sécurité de la Présidence ? Ce n’est pas responsable », a-t-il déclaré face à Mamoudou Ibra Kane, dans l’émission le JDD.


Rédigé par leral.net le Lundi 2 Mars 2020 à 06:43 | | 0 commentaire(s)|

Toutefois, le Parlementaire trouve qu’une fois que l’activiste reconnaît son erreur, il pourrait bénéficier d’une clémence. « Humainement et au nom des valeurs socialistes, j’ai toujours du mal quand quelqu’un est privé de liberté. Même si par ailleurs, c’est à la suite d’une violation de la loi. C’est une position de principe que je porte et que j’assume », a-t-il fait savoir.

Paraphrasant le poète président, Senghor, Wilane déclare : « Les lois et règlements sont sacrés dans leur contenu, mais puisqu’ils s’appliquent aux hommes, il faut les humaniser ».





Emedia

Ndèye Fatou Kébé

Titre de votre page Titre de votre page