leral.net | S'informer en temps réel

Acquisition et utilisation de véhicules de fonction: Macky Sall durcit les mesures

Le président de la République, Macky Sall, a décidé de mettre fin à la gabegie dans la gestion du parc automobile de l’Etat. Après les ministères, directions générales, directions nationales et services déconcentrés, le chef de l’Etat veut réduire les dépenses budgétaires liées à l’acquisition, l’utilisation et l’entretien des véhicules à la Présidence.


Rédigé par leral.net le Lundi 17 Mai 2021 à 13:36 | | 0 commentaire(s)|

Acquisition et utilisation de véhicules de fonction: Macky Sall durcit les mesures
Dans une note de service du 31 mars 2021 dont « Les Echos » détient copie, le secrétaire général de la Présidence informe que le Président Sall demande l’identification et la récupération de tous les véhicules de l’Etat détenus en surplus par des agents de l’Etat, la restitution de ces derniers en surplus par des agents de l’Etat ; la restitution de ces derniers avant le 9 avril passé, sinon il donne mandat à la Gendarmerie de procéder à la localisation et à la récupération des surplus de véhicules à compter du 12 avril dernier.

Dépassée cette date, les procédures particulières de récupération et de restitution des véhicules identifiés devraient être mises en œuvre avec le concours des forces de sécurité, renseigne la note de service de la Présidence.

Selon le journal, les mesures prises à la présidence de la République sont plus drastiques. Ce qui veut dire que le chef de l’Etat n’épargne même pas ses collaborateurs les plus proches.

Pour une meilleure optimisation des ressources, Macky Sall avait procédé en janvier dernier, à la fusion des décrets 208-695 et 2008-696 du 30 juin 2008 en un décret unique, le décret 2021-03 du 6 janvier 2021, ce qui a abouti à la nouvelle réglementation relative aux véhicules administratifs.

Cette nouvelle réglementation fait état de la limitation des ayants-droit aux véhicules de fonction, la suppression de la catégorie des véhicules de service de l’Etat, l’attribution d’indemnités forfaitaires globales, nettes d’impôts, à une liste de fonctionnaires ainsi que le désengagement de l’Etat, de l’entretien.

Ousmane Wade

Titre de votre page Titre de votre page