leral.net | S'informer en temps réel

Adama Bâ, fils de Fatoumata Makhtar Ndiaye : « L’assassinat de ma mère a été commandité »


Rédigé par leral.net le Vendredi 2 Février 2018 à 21:53 | | 0 commentaire(s)|

Adama Bâ est le fils de Fatoumata Makhtar Ndiaye, la responsable politique de l’Alliance pour la République (APR) et non moins 5e vice-présidente du Cese, assassinée le 19 novembre 2016 par son chauffeur.

Le jeune homme a été interné à l’hôpital pendant un mois après le crime puisqu’il a eu à se battre avec le meurtrier de sa mère et s'en est sorti avec des blessures.

Dans une interview accordé à L’Observateur de vendredi, il déclare que « la thèse d’un besoin financier pressant du présumé meurtrier ne tient pas la route » Car, indique-t-il,"une semaine avant le drame, Samba Sow et moi-même avons déposé la somme de 577 000f dans une banque de la place à Pikine Tally Boumack".

«Je réfute de la façon la plus énergique la thèse des considérations mystiques du meurtre de ma mère. Il faudrait ne pas brouiller les pistes et semer la confusion dans l’esprit des gens. Ceux qui soutiennent cela fabriquent des contrevérités pour justifier l’acte odieux de Samba Sow (…) La thèse du complot est d’autant plus fondée que le présumé meurtrier a produit un message vocal authentique dans lequel il déclaré avoir agi pour le compte de quelqu’un, membre de l’Apr connue de tous », assène-t-il.

Avant d’ajouter : «Je persiste et signe que le mobile de l’assassinat de ma
mère n’est ni d’ordre financier ni mystique, c’est un meurtre qui a été commandite par des personnes qui n’ont jamais cessez de lorgner son poste de présidente départementale des femmes de l’Alliance pour la République (Apr) ».
Ndeye. R. Thiane (stagiaire)



Cliquez-ici pour regarder plus de videos