leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Dr Hachem Diab El Hady : La Cour suprême désavoue encore le ministère de la Santé


Rédigé par leral.net le Vendredi 6 Juillet 2018 à 09:19 | | 0 commentaire(s)|

Affaire Dr Hachem Diab El Hady : La Cour suprême désavoue encore le ministère de la Santé

Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Et de deux pour le ministère de la Santé. La Cour suprême l’a encore désavoué dans le procès l’opposant au médecin anesthésiste Hachem Diab El Hady de la clinique du Cap. Selon Libération qui donne l’information, la Cour a ordonné la levée provisoire de la suspension qu’il avait opposée à ce dernier, au motif qu’il exerce dans l’illégalité parce que n’ayant de diplôme d’anesthésiste qu’il prétendait avoir.

Pour rappel, cette sombre histoire a débuté 1er septembre 2014, jour de l’ouverture de l’audience de Karim Wade et Cie. Bibo Bourgi, présumé homme de paille de Wade fils, est porté sur une civière, devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite, accompagné du personnel soignant de la clinique du Cap. L’image avait glacé plus d’un au Sénégal.

Faisant fi de l'émotion suscitée, Me Yérim Thiam, un des avocats de l’Etat avait alors martelé devant la barre, que Hachem Diab El Hady était un faux médecin urgentiste et qu’il allait le prouver. L’avocat relèvera que les diplômes que ce dernier prêtent avoir eu avoir obtenu en Côte d’Ivoire, sont faux. Avec ses confrères, il saisit plus tard l’ordre des médecins, qui décide à son tour de la suspension Dr Hachem Diab El Hady.

Ce dernier organise la résistance et saisit avec ses avocats, la Cour suprême. La haute juridiction tranche à leur faveur quelques mois plus tard. Mais en février dernier, le ministère de la Santé a sorti un arrêté pour l’exclure définitivement. Loin d’abdiquer, le Dr Hachem a saisi la Cour Suprême. Et voilà qu’elle lui donne encore raison.