leral.net | S'informer en temps réel

Affaire « Ngaaka Blindé » : la police « déchire » la plainte de la gérante de l’agence « Wari »


Rédigé par leral.net le Vendredi 22 Décembre 2017 à 09:47 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Les limiers du commissariat de police des Parcelles Assainies ont clôturé hier, leur enquête sur la bande à Ngaaka Blindé, arrêtée en possession de 6 millions en fausses coupures de 10.000 et 5000 francs Cfa. Le dossier a été en effet, transmis au parquet, sans la plainte de la gérante d’agence Wari.

Selon « Les Echos », celle-ci a été purement et simplement, été écartée du dossier. Et pour cause, la plaignante n’a apporté la preuve de ses accusations, à savoir les 80 000 F Cfa en faux présumés qu’elle affirme avoir reçus du rappeur. De l’argent que "Ngaaka Blindé" lui aurait fourgué lors d’une opération de transfert dans sa boutique quelques jours avant son arrestation avec sa bande à Yoff Diamalaye. Elle a soutenu aux enquêteurs que les billets en faux auraient été brûlés par sa mère, à son insu. Mais comme la justice fonctionne sur la base de preuves matérielles irréfutables, les policiers ont « classé sans suite » sa plainte.