a
leral.net | S'informer en temps réel

Affaire des opérations frauduleuses : Ces notes vocales et dépositions qui accablent les banques


Rédigé par leral.net le Lundi 18 Mars 2019 à 11:04 | | 0 commentaire(s)|

Photo: Libération
Photo: Libération

L’affaire secoue le milieu bancaire au Sénégal. Un milliard et 700 millions de francs CFA ont été volés dans les agences de plusieurs banques dont Uba et Banque islamique à la suite à d'opérations frauduleux qui impliquent certains chefs d’agences. Ces banquiers aurait facilité les payements frauduleux à des hommes d’affaires moyennant des commissions. Arrêtés à la suite d’une enquête de la Division de la cyber-sécurité de la police, les mis en cause ont été écroués à la Maison d’arrêt de Rebeuss.

Libération révèle que le contenu des dépositions de certains des mis en cause et des enregistrements audio fragilisent la ligne de défense des banques, dont certaines avaient sorti un communiqué pour tenter de minimiser l’ampleur des dégâts. Le journal indique que l’homme d’affaires Lamine Camara, directeur général d’Atlantique South Africa qui aurait reçu 467 millions, a révélé avoir été sollicité par les responsables de Uba, en l’occurrence Amadou Moctar Fall et Ababacar Thiam, respectivement chef d’agence et chargé de clientèle de Uba, Port, pour bénéficier cette opération frauduleuse.


L’autre mis en cause, l’homme d’affaires Meïssa Ndiaye Sène qui lui, a obtenu 750 millions F Cfa, a accablé Babacar Ndiaye, chef d’agence de la Banque Islamique des Almadies suivant le même procédé.

Ces témoignages sont corroborés par des messages audio extraits dans le téléphone portable d’un des mis en cause, en l’occurrence, Abdou Aziz Gning.

En effet, lors d’un échange avec l’associé de Meïssa Ndiaye Sène, Gning affirme : « Zé (Ndrl, Zézé Fulbert Koré, pilier du réseau arrêté aussi) a récupéré l’argent, a fait deux cent soixante-quinze millions ».

Il fait suivre sa note vocale d’un message écrit reçu de « Zé » peu avant qu’il ne procède à la remise de fonds. « Il y a deux cent soixante-quinze millions déjà, apportez-les, après on va libérer les banquiers ».

Commentaire vocal de Gning : « banquiers yii, je les connais nagoulène libérer niou dème. Parce que ma dieul engagement, Khaliss bii menoul tok si compte »

Dans un autre note vocal, «Zé » qui parlait avec un certains Théo qui n’a pas été identifié, affirme ce qui suit : « le banquier m’a demandé un autre compte spécialement pour les transferts « arnaqueurs », c’est-à-dire de ce que tu sais. Mais sur ce compte, ils prennent 60% car ils prennent tous les risque et payent cash et ferment le compte qui a reçu l’argent. Sur ce compte, ils n’ont pas besoin de contrat ni de rien d’autre mais quand l’argent arrive, le même jour, il est sorti et le compte est fermé…»



Cliquez-ici pour regarder plus de videos