leral.net | S'informer en temps réel
Vendredi 21 Mai 2010

Ahmed Khalifa Niasse sur l'affaire Sudatel : ‘Ce sont 50 milliards’ qui ont été versés à titre de commissions


En marge d’un meeting organisé hier à la Gueule Tapée par les femmes de son parti, Ahmed Khalifa Niasse est revenu sur l’affaire des milliards de commissions qui ont été versées dans le cadre de l’octroi de la licence Sudatel. Et c’est pour dire que ce c’est plus de 20 milliards qui ont été décaissés à cet effet.



Ahmed Khalifa Niasse sur l'affaire Sudatel : ‘Ce sont 50 milliards’ qui ont été versés à titre de commissions
‘C’est plus que cela, c’est cinquante (50) milliards F Cfa’, confie le leader du Fap. M. Niasse qui dit assumer l’entière responsabilité de ses accusations, de détailler : ‘La Sudatel a donné deux chèques, un de deux cents (200) millions de dollars et un autre de cent (100) millions de dollars’. Allant plus loin dans ses accusations, Ahmed Khalifa Niasse déclare que le Trésor public sénégalais n’a jamais vu la couleur de l’argent. Selon lui, le chèque de 100 millions de dollars versé aux intermédiaires figure dans la comptabilité de la maison-mère de Sudatel à Dubaï et qui est mise en ligne. ‘C’est 50 milliards de francs Cfa’, insiste Ahmed Khalifa Niasse.
A cause des malversations financières des tenants du pouvoir, ce dernier soutient que, chaque année, 80 % du budget national sont détournés sous différentes formes. La plus flagrante de ces formes est, selon lui, celle des attributions des marchés de gré à gré.

Même s’il est aujourd’hui en rupture de ban avec Wade, Ahmet Khalifa Niasse ne s’en réclame pas moins du Parti démocratique sénégalais. ‘Tant que Wade est le numéro I, je serais le numéro 2, parce que je suis le co-fondateur et concepteur du parti’. Et de revenir, avec force détails, sur les péripéties de la création du Pds. ‘Lorsque Wade s’est présenté au Bds pour des primaires qu’il a perdus, il m’avait demandé d’agir auprès de Senghor pour corriger les résultats du vote qu’il (Wade) soupçonnait de fraude, je lui ai dit que ce n’était pas la bonne voie et qu’il ne fallait pas passer par le système senghorien pour émerger. Je lui ai dit de créer son parti et l’on arrivera au pouvoir. Il m’a dit que s’il crée un parti, il n’aura pas de récépissé.

Je lui demande pourquoi, il me dit, parce que Cheikh Anta Diop qui est plus pertinent que lui, en plus d’être chef de l’opposition et le plus populaire, en a fait la demande en vain. Je lui ai rétorqué que le combat entre Senghor et Cheikh Anta est un combat générationnel et que les deux ne partagent pas les mêmes principes ; alors que lui, est de la génération suivante et que Senghor avait besoin d’un alibi’. Et quand Wade a eu des problèmes pour rencontrer Senghor - parce que toutes les demandes d’audience qu’il lui adressait étaient bloquées au Palais - M. Niasse révèle l’avoir rassuré qu’il allait demander à son talibé et non moins ministre des Affaires étrangères de la Somalie à l’époque qui devait organiser un sommet de l’Oua d’organiser une rencontre entre les deux. Et c’est ainsi, d’après Ahmed Khalifa Niasse, que Senghor a été ‘coincé’ là-bas avant de téléphoner à Dakar pour demander à Jean Collin de délivrer le récépissé du Pds à Wade. Et c’est fort de tout cela que M. Niasse s’est déclaré le successeur naturel et légitime d’Abdoulaye Wade. ‘Wade frôle les 90 ans, il faut l’encourager à prendre sa retraite politique à Kébémer où le Fap envisage une marche populaire à cet effet’, estime Ahmed Khalifa Niasse. Pour qui, ‘il ne faut pas rentrer dans la pensée qui voudrait que Wade est irremplaçable au pouvoir, cela veut dire que les douze millions de Sénégalais ne servent à rein, sont des incapables’.

Abdoulaye SIDY
Sahaba net




1.Posté par Mbacké SALL le 21/05/2010 13:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais on n'a un décés toi tu organises un meeting, tu flrit réellement avec satan. Maintenant ce que tu dis est vrai car tu es un dealer comme eux bon vent jouez avec le feux au risque de vous bruler les doigts. Que Dieu vous départages avec le peuple souverain..........AMEN !!!!!

2.Posté par leg le 21/05/2010 14:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qu'il dit sur la commission peut être vraie. De toute façon, s'il n'y a pas de démenti ou d'assignation devant les tribunaux, cela voudra dire que c'est vrai. Parce que c'est suffisamment grave comme révélation.
Mais ce qu'il dit sur Senghor et Wade n'est pas vrai. Il n'a aucun talibé en Somalie. ça c'est archi-faux. Je connais bien les somaliens pour avoir été la bas pendant des années.
Et d'ailleurs malgré tout ça, il était toujours allergique à Wade. En plus, n'est ce pas c'est lui même Khalifa niass qui a déclaré avoir conseillé à Wade de se faire succéder par karim.
Franchement n'importe quoi. Quel dommage pour notre pays.

3.Posté par Docteur FAlilou SENGHOR KUMAX le 21/05/2010 16:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler






WADE ET SON fils sont en exil doré au Sénégal mais déshonorent leur pays la France.

Ce ne sont pas que deux diablotins qui s'affrontent au sein de la personnalité de WAde. Ndiombor n'est pas un schizophrène qu'il est possible de soigner.

Ndiombor est plutôt un paraphrène incurable, dont le discours n'est pas déstructuré puisque qu'il est servi à dessein selon l'interlocuteur du moment.

Chacun des deux Laye wade est un psychopathe caractérisé .

Nous ne pourrons pas le soigner mais nous pourrons largement contenir les symptomes congénitaux de son fils. Je veux parler du Français Roger Karim Wade qui déshonore la France. Il faut informer son pays d'origine.

D'ores et déjà, il faut envoyer cette chronique à tous les services diplomatiques, le Ministère des Affaires étrangères françaises.



REnvoyer cette chronique de JUles DIOP .... à webmestre@elysee.fr

4.Posté par samba le 21/05/2010 20:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

AHMED KHALIFA NIASS ou «satan sénégalisé» ?

Quand il gagnait aux côtés de Wade, on l'entendait chanter les louanges de ce dernier ! Quand il n'est plus invité autour du plat, il y met du sable !

Il a fait preuve de la plus grande saloperie que les sénégalais détestent et qui est le racisme ethnique. Il a voulu créer une tension entre les poulars et la confrérie mouride concernant les fermes du Dhara Diolof. Ce faux marabout, aventurier et cupide ignore même que le très grand Ahmadou Bamba, paix à son âme, est un poular aussi.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page