leral.net | S'informer en temps réel

Amadou Bâ : « le solde global de la balance des paiements est ressorti excédentaire de 160,5 milliards après 217,9 milliards en 2014 »


Rédigé par leral.net le Mardi 14 Mars 2017 à 18:40 | | 0 commentaire(s)|

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ a annoncé en marge de la Journée annuelle de diffusion des comptes extérieurs du Sénégal que le solde global de la balance des paiements est ressorti excédentaire de 160,5 milliards après 217,9 milliards en 2014.
 
« La balance des paiements revêt une grande importance pour les décideurs de la politique économique et monétaire, dans un contexte de libéralisation des flux commerciaux et financiers et de crises économiques. Comme en 2014, les résultats au titre de l'année 2015 sont tout aussi encourageants. En effet, le solde global de la balance des paiements est ressorti excédentaire de 160,5 milliards après 217,9 milliards en 2014.  Cette évolution résulte principalement du déficit du compte courant, en liaison avec l’atténuation continue du déficit du compte commercial ressorti à 1274,4 milliards FCFA contre 1383,2 milliards en 2014 et 1471,0 milliards en 2013. A cet égard, il importe de relever que le déficit du compte courant rapporté au PIB s’est encore amélioré pour la quatrième année consécutive en s’établissant à 6,9% contre 8,8% en 2014, 10,4% en 2013 et 10,7% en 2012. Selon les estimations, il serait attendu à 5,7%, soit une baisse de plus de la moitié de son niveau en cinq (5) ans », a déclaré le ministre de l'Economie, des Finances et du Plan.
 
Amadou Bâ aaussi expliqué que « toutefois, cette situation ne doit pas masquer les efforts à poursuivre pour atténuer le déficit structurel du compte courant de la balance des paiements du Sénégal. A ce titre, il me plaît de rappeler l'ambition du PSE, de promouvoir une croissance économique forte, durable et inclusive, une meilleure répartition des richesses nationales et une plus grande protection des couches vulnérables».
 
 
Lors de cette édition, il était question de discuter d’abord des  « évolutions et des perspectives du commerce extérieur dans les pays de l'UEMOA en 2015 » et ensuite des  «Politiques commerciales dans la sous-région», d’autant que les transactions en 2015 ont été effectuées dans un environnement économique international marqué par l'instabilité des marchés financiers et le repli des cours des matières premières de base.
 
Massène DIOP Leral.net



Cliquez-ici pour regarder plus de videos