leral.net | S'informer en temps réel

"Appareil d'intimidation" du camp de Sonko: Thierno Bocoum avertit: "Je n'ai pas peur, on m'a dit que je risquais..."

Thierno Bocoum, le leader du mouvement ’’AGIR" (Alliance générationnelle pour les intérêts de la République) continue de contester la procédure de création de la coalition Yewwi Askan Wi. Dont les leaders, Ousmane Sonko (PASTEF), Khalifa Sall (Taxawu Sénégal) et Serigne Moustapha SY (PUR), sont accusés d’avoir "déserté leurs responsabilités, au service de leurs propres intérêts."


Rédigé par leral.net le Dimanche 12 Septembre 2021 à 07:10 | | 0 commentaire(s)|

Thirnon Bocoum n’a pas été tendre avec le leader de Pastef / Les Patriotes, Ousmane Sonko, et ses militants accusés, eux, d’user de leur "appareil d’intimidation", en référence aux violences qui ont éclatées suite à l’arrestation de l’opposant dans l’affaire l’opposant à la jeune masseuse, Adji Sarr.

"Mais ça ne passera pas avec moi" prévient-il, arguant qu’ils n’ont pas de leçons à lui donner.

"Nous ne menons pas de combat de personne, on a dépassé ce stade. Ce sont des combats de principe qui transcendent les personnes que nous menons.

C’est pourquoi on ne répond pas aux insultes. Rien ne peut nous ébranler. On est prêt à tout entendre et à se sacrifier pour notre pays. On m’a prévenu que je risquais d’être isolé. Mais cela ne me fait pas peur", dit-il.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page