leral.net | S'informer en temps réel

Après Serigne Mansour Sy Djamil de Bës du Ñakk : Yewwi Askan Wi enrôle 11 nouveaux adhérents

La coalition Yewwi Askan Wi est toujours dans sa dynamique d’enrôlement de partis politiques de l’opposition. En effet, après l’adhésion de Serigne Mansour Sy, leader de Bës du Ñakk, le mardi, c’est au tour de 11 partis politiques dont Abdoulaye Mamadou Guissé de Gueum Sa bopp et Déthié Fall du CDR/ Fonk sa kaddu, de signer hier la charte d’adhésion à la coalition mise en place par Khalifa et cie.


Rédigé par leral.net le Samedi 2 Octobre 2021 à 10:05 | | 0 commentaire(s)|

Après Serigne Mansour Sy Djamil de Bës du Ñakk : Yewwi Askan Wi enrôle 11 nouveaux adhérents
Du côté de la coalition Yewwi Askan Wi, l’heure semble être à la massification des troupes. Tout nouvel adhérent est le bienvenu dans cette grande alliance mise en place par Khalifa Sall, Ousmane Sonko et Serigne Moustapha Sy du Pur.

En effet, après avoir reçu Serigne Mansour Sy du mouvement Bës du Ñakk, la coalition a ouvert ses portes à 11 nouveaux partis hier. C’est Déthié Fall qui en a fait l’annonce hier, face à la presse.

« Aujourd’hui, nous avons reçu 11 partis qui ont adhéré », a-t-il déclaré. Une liste qui, poursuit-il, est loin d’être exhaustive. Dans la mesure où Déthié Fall annonce d’autres cérémonies de signatures « dans les prochaines semaines ».

Persuadé que les leaders de l’opposition ont pris bonne note de l’appel des membres fondateurs de la coalition Yewwi Askan Wi, le président du parti républicain pour le progrès (Prp) déclare: « Depuis son lancement, nous avons lancé un appel à l’endroit de tous les Sénégalais en général et à l’endroit de tous les leaders de l’opposition en particulier, pour qu’on puisse se retrouver et qu’ensemble, on puisse engager la marche pour le départ de Macky Sall ».

D’autant plus que les Locales de janvier 2022 sont des élections cruciales. Le mode de scrutin dénommé "Raw Gaddu" privilégie les grands rassemblements, donc une grande unité de l’opposition.

De l’avis de l’ancien numéro 2 de Rewmi, ces nouveaux adhérents ont une certaine représentativité, car ils sont connus sur le territoire national. Se réjouissant de cette alliance, il rappelle que Yewwi Askan Wi a pour objectif de recevoir les doléances des populations sénégalaises mais également, de mettre l’organisation, le programme, le fonctionnement qui permettra d’apporter des réponses à ces différentes préoccupations.

Car, précise-t-il, ce qui est fondamental, c’est la constance dans le discours, l’engagement que chaque citoyen doit avoir aux côtés des populations, sa détermination.

«Je me vois plus dans Yewwi Askan Wi que dans Gueum Sa Bopp»

Alors que son leader a quitté la coalition à ses débuts pour des soucis de convenance, Abdoulaye Mamadou Guissé de Gueum Sa bopp a réaffirmé hier son ancrage dans Yewwi Askan Wi.

« Nous venons aujourd’hui réaffirmer notre adhésion à la coalition Yewwi Askan Wi parce qu’on a les mêmes idéologies », a déclaré le président du parti Foula Ak Fayda.

Persuadé que les raisons avancées par Bougane Guèye Dany pour quitter la coalition, ne sont pas solides, A. Mamadou Guissé soutient que ce qui l’intéresse, c’est le peuple sénégalais. « La seule couleur qui doit nous unir, c’est celle de notre drapeau. Je préfère rester à côté de l’opposition radicale parce que je me vois dans cette coalition. Je me vois plus dans le Yewwi Askan Wi que dans Gueum Sa bopp ».

Répondant aux détracteurs, il affirme qu’il n’y aura pas de problème au niveau des investitures comme le prédisent certains. Mieux, il est convaincu que la coalition va gagner dans beaucoup de localités et que le volet culturel sera très présent dans les listes.

Outre Abdoulaye Guissé, ce fut au tour du président de la Convergence pour la Démocratie et la République ( CDR/ Fonk sa kaddu ) de signer la charte de la Coalition Yewwi Askan Wi. Une occasion saisie par Déthié Faye, pour inviter toutes les forces du changement à une forte convergence d’actions pour le redressement de notre pays, dans une nouvelle approche dans la gestion des collectivités territoriales.






L’As


Titre de votre page Titre de votre page