leral.net | S'informer en temps réel

Après le gré à gré de 200 milliards FCfa: Le «tong-tong » se poursuit à la Sar

Malgré le tollé, le marché de gré à gré de 200 milliards FCfa, passé par la Société africaine de raffinage (Sar), à l’insu du Conseil d’administration, est toujours exécuté, selon un «planning » bien défini.


Rédigé par leral.net le Lundi 27 Décembre 2021 à 11:31 | | 0 commentaire(s)|

Dans ses réponses, suite à l’assignation reçue de la Sar, Locafrique avait révélé qu’un marché de gré à gré, pour l’achat de produits blancs, avait été passé par la raffinerie nationale à l’insu du Conseil d’admiration. Malgré le tollé, ce marché, relatif à l’acquisition de cargaisons, en faveur de l’arrêt annuel de la Sar, est toujours en cours d’exécution. Ce, dans une totale opacité.

D’après "Libération", à preuve, après avoir rétrocédé une cargaison à Sahara energy, Petrosen, qui contrôle les actifs de l’Etat dans la Sar, s’est attribuée une cargaison de 21.800 tonnes de gazoline en cours de déchargement, à Dakar, depuis le 22 décembre. Le même jour, Oryx «livrait» 300 tonnes de gasoil.

Le lendemain, deux autres négociants ont fait leur entrée dans cette bamboula. En effet, Vivo a «gagné » une cargaison de 7.000 tonnes de jet, là où Ola se retrouvait avec 2.000 tonnes du même produit. Toutes ces cargaisons étaient en cours de déchargement.

Ousmane Wade

Titre de votre page Titre de votre page