leral.net | S'informer en temps réel

Arrestation d’un camion remorque chargé de bois à Sansamba-Sèdhiou : Les jeunes s’érigent en boucliers contre le trafic

«Plus rien ne sera comme avant». L’avertissement est des jeunes de la commune de Sansamba, dans l’ouest de Sédhiou. Avant-hier vendredi 3 septembre 2021, ils ont immobilisé un camion remorque immatriculé DL 4821 B, au moment où ses occupants chargeaient des troncs d’arbre abattus dans les forêts de cette collectivité territoriale. Ayant improvisé une marche pacifique pour dénoncer un tel état de fait, les jeunes de Sansamba ont appelé les agents des Eaux et Forêts et les gendarmes, à tirer cette affaire au clair. "Sud quotidien"


Rédigé par leral.net le Mardi 7 Septembre 2021 à 10:30 | | 0 commentaire(s)|

Arrestation d’un camion remorque chargé de bois à Sansamba-Sèdhiou  : Les jeunes s’érigent en boucliers contre le trafic
A la question de savoir si vraiment ces individus disposent d’un titre d’exploitation en cours de validité, la réponse a été négative du côté de l’inspection régionale des Eaux et Forêts de Sédhiou. Une source qui a préféré garder l’anonymat, a confirmé que les exploitants ne détenaient par devers eux aucun permis de coupe.

Et notre source de s'interroger sur le fait que ces populations n'aient dénoncé ce trafic qu'au moment de charger le bois, alors qu'ils auraient dû le faire pendant que le vrombissement des tronçonneuses se faisait entendre.

« Cette coupe à grande échelle des madras ne sait pas faite en un seul jour. Ils ont mis du temps avec beaucoup de bruit et c’est un deal qui a mal tourné et les uns ont dénoncé les autres et au fur et à mesure que ça s'amplifie, on fait semblant que cela venait à peine de se passer », ajoute la même source.

Mais du côté des populations, ils persistent et signent que l’agent a fermé les yeux sur l’opération de coupe de bois jusqu’à ce que, eux-mêmes arrivent à le découvrir. A signaler que le propriétaire de la commande a pris la fuite mais le chauffeur est en état d'arrestation et le camion immobilisé par les gendarmes de la Brigade territoriale de Sédhiou.






Sud Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page