Leral.net | S'informer en temps réel

Association pour la perfection et la miséricorde: Les « pompes funèbres » à la rescousse des inconnus

Rédigé par leral.net le Mardi 7 Décembre 2021 à 17:31 | | 0 commentaire(s)|

L’Association pour la perfection et la miséricorde s’occupe des « inconnus » depuis 2012. Les membres nettoient les morgues, font le lavage mortuaire et la prière funéraire des « inconnus » selon le culte musulman. À en croire oustaz Mouhamed Guèye, président de ladite association, « ce sont des volontaires qui se sont regroupés pour rendre à ces morts inconnus ce que nous (les vivants) leur devons ».


Association pour la perfection et la miséricorde: Les « pompes funèbres » à la rescousse des inconnus
Le secrétaire général de la structure Lamine Mandiang confirme : « C’est une association à but non lucratif. Nous pensons que cette infortune peut frapper tout le monde. C’est la raison pour laquelle nous y mettons tous nos moyens ». Mise en place depuis février 2011, avec leur récépissé, l’association a pu avoir l’autorisation d’inhumer et d’enterrer les corps sans vie et « inconnus ».

« Vers 2009-2010, faisant l’exégèse des versets coraniques, je suis tombé sur un passage du livre saint où Dieu dit : « Personne ne sait où et quand il va mourir, seul Dieu sait » ». Cela a été un déclic pour lui. « Après la séance, un vieux m’a fait savoir qu’il a assisté à un enterrement de trois inconnus sans les conditions requises par la religion. C’est ainsi que nous nous sommes entretenus et avons décidé de prendre en charge ces morts inconnus ».

D’après « Le Soleil », l’Apm, dont le but est « d’offrir à ces inconnus une sépulture honorable et digne d’un être humain », utilise ses propres moyens pour assurer chaque opération. Du moins, c’est ce qu’a déclaré le secrétaire général, M. Mandiang. « Pour une opération à Dakar, nous pouvons dépenser jusqu’à 450.000 FCfa, et hors de la capitale, le carburant et le dispositif nécessaire nous coûte au minimum 150.000 FCfa », souligne l’ingénieur électromécanicien, non sans espérer un corbillard pour faciliter le travail.

Gestionnaire du cimetière catholique de Saint-Lazard, Habib Sagna confie que « l’association des femmes catholiques de Mermoz organise des journées de nettoyage et s’occupe des tombes défectueuses pour ceux qui n’ont pas de proches (ou non identifiés) ». Souvent, c’est le clergé qui prend en charge leur inhumation selon le rite chrétien.



Titre de votre page Titre de votre page