leral.net | S'informer en temps réel

Baisse du prix de l'électricité, l'Etat exclut le monde rural

Les factures salées sont encore loin de constituer un mauvais souvenir pour les populations rurales. En effet, elles devront encore patienter pour bénéficier de la baisse de 10 à 15% sur leurs factures.


Rédigé par leral.net le Mardi 28 Février 2017 à 12:17 | | 0 commentaire(s)|

La révélation a été faite hier par le président de la CRSE (Commission de régulation du secteur de l'électricité), la baisse du prix de l'électricité annoncée en grande pompe par le chef de l'Etat ne sera appliquée qu'aux citadins.

Du moins pour l'instant. En effet les zones rurales devront encore prendre leur mal en patience pour bénéficier de ladite mesure. Car la baisse qui est récemment entrée en vigueur, ne concerne que la capitale, Dakar.

En conférence de presse, le président de la CRSE, Ibrahima Amadou Sarr a expliqué ce décalage par l'existence de plusieurs opérateurs en milieu rural qui appliquent des tarifs différents. Ainsi, il relève que ces populations, qui peinent à satisfaire leurs besoins en électricité, doivent attendre l'harmonisation de la baisse au niveau des différents opérateurs pour pouvoir en bénéficier.

Il assure que le gouvernement, suivant les recommandations de la commission, a pris un certain nombre de mesures pour baisser le coût de l'électricité. A l'en croire, ces mesures qui seront mises en oeuvre, concernent la réduction de 50% de l'apport initial demandé aux clients pour les frais de raccordement, la baisse de 25% des factures des clients au forfait et l'application du tarif de pré-paiement aux clients S4 disposant d'un compteur.

"Le ministre en charge de l'énergie a informé la commission que l'Etat a prévue en 2017, une enveloppe de 3 milliards de francs CFA pour prendre en charge les coûts qui y sont liés", a expliqué M.Sarr. Il renseigne par ailleurs que l'Agence sénégalaise d'électrification rurale (ASER), va engager des concertations avec les concessionnaires pour la mise en oeuvre de ces mesures.

source: walfquotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos