leral.net | S'informer en temps réel
Lundi 18 Avril 2011

Bakel : SOS pour le nouveau Lycée sans eau courante, un devis de 2155000 CFA en souffrance au ministère de l'éducation nationale [Documents]


Construit derrière le district sanitaire de Bakel, le nouveau lycée de Bakel est toujours en finition depuis des années. Erigé pour désengorger le collège Waoundé N'diaye qui croule sous le poids de la vétusté et du pléthore des effectifs, le nouveau lycée de Bakel scintille par son manque de fignolage. Salles de classes non peintes, cour d'établissement en buisson, problème d'électricité et surtout d'eau potable font le triste décor de ce lycée. Malgré ce visage peu reluisant du nouveau temple du savoir Bakel, le proviseur Jean Baptiste N'DIAYE a décidé en début d'année de transférer le cycle secondaire, faute de salles de classe a niveau du collège Waoundé N'diaye. Une solution provisoire qui montre de plus en plus ses limites. Les élèves, excédés de vivre dans la précarité, ont plusieurs fois protesté contre l'état actuel du Lycée.

Une Enquête de Salimatou P. BAH



Bakel : SOS pour le nouveau Lycée sans eau courante, un devis de 2155000 CFA en souffrance au ministère de l'éducation nationale [Documents]
Plusieurs fois l'administration et les parents d'élèves ont désamorcé la " bombe scolaire " en trouvant des solutions provisoires. Le problème d'eau potable, épine dorsale du Lycée, n'a toujours pas été satisfait malgré le concours de la municipalité de Bakel. Pour pallier au manque criard d'eau, la mairie de Bakel avait mis à disposition une citerne à eau. Une eau infecte finalement destinée à l'entretien et à d'autres usages parce que les élèves avaient catégoriquement refusé de la consommer. Pour étancher leur soif, élèves et professeurs se rendaient au district sanitaire pour boire. Le proviseur et le surveillant général, d'ailleurs 2ème adjoint au Maire de Bakel vivent le même calvaire.

Sous une températureavoisinant les 45° C, les 516 élèves sont tous les jours en proie à la déshydratation.

Il faut courir quelque minutes pour rallier le district afin de trouver quelques gouttes d'eau, indispensable au bon fonctionnement de l'organisme. Depuis quelques jours, les élèves font également les mêmes cent pas pour effacer le tableau, la citerne à eau de la mairie a des problèmes de pneus. Incroyable mais vrai. Serions nous retournés à l'age de pierre ? Tout porte à le croire. La situation n'est pas prête à se décanter parce que le devis de 2155000 FCFA pour l'alimentation en eau courante est en souffrance au niveau du Ministère de l'éducation nationale. De plus, l'entreprise GETRAN en charge de la finition des travaux a déserté les lieux. Le lycée de Bakel agonise.
Face à cette galère, les parties concernées par cette situation intenable se sont retrouvés autour d'une table pour aborder la question afin de trouver des solutions durables. Ils ont profité de cette rencontre pour parler de la remise des blouses. Au sortir de cette réunion, ils lancent un SOS à toutes les bonnes volontés pour résoudre définitivement ce manque criard d'eau courante du lycée de Bakel. Comme toujours, l'Etat ignore Bakel et ses multiples problèmes.

Bakel : SOS pour le nouveau Lycée sans eau courante, un devis de 2155000 CFA en souffrance au ministère de l'éducation nationale [Documents]

Bakel : SOS pour le nouveau Lycée sans eau courante, un devis de 2155000 CFA en souffrance au ministère de l'éducation nationale [Documents]

Bakel : SOS pour le nouveau Lycée sans eau courante, un devis de 2155000 CFA en souffrance au ministère de l'éducation nationale [Documents]
(Plus d'informations demain sur leral .net)




1.Posté par baye cheikh le 18/04/2011 07:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on prefere donner dix millions de frais de transport dans dakar que de debourser un peu plus de deux millions pour une aduction d'eau du lycee. c'est ça le senegal qui marche

2.Posté par Manou le 18/04/2011 10:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est inadmissible!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page