leral.net | S'informer en temps réel
Jeudi 18 Juin 2015

Billet : Douane, la TVA à l’import cache une souffrance de productivité.




Billet : Douane, la TVA à l’import cache une souffrance de productivité.
La TVA à l’import prend le dessus sur les droits de porte d’année en année avec un écart de plus de 100 milliards en 2014. Il y a une incohérence entre la hausse des importations au Sénégal et la quasi stagnation des droits de porte.
L’apport de la Douane au budget de l’Etat a baissé en 2014. La réorganisation opérée par le nouveau Ministre de l’Economie et des Finances semble introduire un boulet dans le corps de la Douane qui retrouve le chemin de la contre performance après quelques années d’embellie.
 
 
 
DESIGNATION
 
2012
 
2013
 
2014
 
DROITS DE PORTE
 
195,3
 
218
 
221,1
 
TVA A L’IMPORT
 
283
 
299,6
 
324,5
 
CORDON DOUANIER
 
478,3
 
517,6
 
545,6
 
RECETTES FISCALES
 
1352
 
1342,8
 
1459,4
 
%DOUANES/RECETTES FISCALES
 
35,37
 
38,54
 
37,38
 
Ce phénomène n’est pas nouveau ; la Douane semble retrouver ses vieux démons ! la baisse tendancielle est manifeste au regard du graphique suivant :
 
 
 
 

Billet : Douane, la TVA à l’import cache une souffrance de productivité.
 Evolution du ratio recettes douanières rapportées aux recettes fiscales

Pourtant dans l’exposé des motifs de la loi de finances 2015, il est proclamé ce qui suit : *S’agissant des recettes douanières, elles devront s’améliorer en 2015, à la faveur, principalement, du renforcement du recouvrement de la TVA suspendue, du contrôle des régimes suspensifs, du recouvrement des arriérés de paiement (particulièrement de la SENELEC et des attendus du FSE) et de la maîtrise de l’assiette fiscale.* Sic !
 
Seydina Oumar Touré
 
Pourquoi le DG des Douanes refuse de donner des chiffres…Les recettes chutent dangereusement
 
 
 
 
 
 
 
 
La rédaction de leral...



Titre de votre page Titre de votre page