leral.net | S'informer en temps réel
Samedi 20 Novembre 2010

CONTE ET MECOMPTES DU FESMAN: 50 millions FCfa de dette. 49 personnes recrutées pour ne rien faire. L’ancienne équipe frustrée


C’est parce qu’il a été reporté prés de deux fois que certains anciens membres de l’équipe du Fesman n’ont pas tenir jusqu’au jour «J». Ce festival a crée beaucoup de frustrations. Et il continue d’en créer. «Ceux qui s’occupent du Fesman ont leurs amis. Et dans chaque chose, ils préfèrent travailler directement avec leurs proches sans tenir compte de certains critères. C’est une organisation basée sur le copinage» nous a confié une personne bien informée sous le sceau de l’anonymat.



CONTE ET MECOMPTES DU FESMAN: 50 millions FCfa de dette. 49 personnes recrutées pour ne rien faire. L’ancienne équipe frustrée
Selon ce dernier, l’ancienne équipe a été certes balayée pour des fautes graves commises «mais l’actuelle équipe aura également ses casseroles après le Festival». «Il y’a d’autres personnes dans l’ancienne équipe qui n’ont commis aucune faute dans leur fonction. Prends l’exemple de votre confère Sada Kane » dit-il.

C’est l’ancien Ministre Mame Biram Diouf qui était le premier responsable de l’organisation de ce Festival. Il sera remplacé par le Ministre Serigne Modou Boussou Leye qui a abattu un travail formidable. C’est d’ailleurs la cause pour laquelle, il a été félicité par le Chef de l’Etat.

C’est tout le contraire du français Jean-Pierre Pierre-Bloch, le «gorgui blanc ». L’Etat du Sénégal avait décidé de porter plainte contre sa structure «Médiatiques». Bien que réputé proche de la famille Wade, le «Gorgui blanc» est accusé par l'Etat du Sénégal d'avoir englouti près de deux milliards du budget national dans le Festival mondial des arts nègres (Fesman) sans «résultats visibles». Malin, le Vieux Blanc avait menacé de porter plainte contre l'Etat du Sénégal pour «demander un complément de paiement». L'affaire était introduite à la justice sénégalaise.

A 21 jours du festival, le Fesman traine une dette de 50 millions de FCfa. Cette dette constitue des arrières de location d’une maison prise située sur la VDN. D’ailleurs, le propriétaire de cet immeuble avait porté plainte. Voilà une affaire qui risque de froisser l’image du Sénégal qui doit accueillir plusieurs milliers d’invités à l’occasion de cette deuxième édition du Festival mondial. Cela ajouté l’incertitude dans la participation de l’ancien président brésilien Lula à Dakar (nous y reviendrons).





VOICI LA NOUVELLE EQUIPE PLETHORIQUE DU FESMAN



Serigne Mamadou Bousso Lèye / Président

Alioune Badara Bèye / Vice-président

Pr. Iba der Thiam / Responsable du Forum

Abdou Aziz Sow / Délégué général

Syndiély Wade / Déléguée générale adjointe

Sonia Lawson / Coordinatrice internationale et partenariats

Awa Ngom / Coordinatrice générale

Abdou Diouf / Directeur technique

Hamady Bocoum / Conseiller infrastructures

Mamadou Koumé / Directeur de la communication

Khady Gadiaga / Attachée de presse Sénégal

Aurélie Morin / Attachée de presse France

Sandra Pacheco / Attachée de presse France

Blake Zidell / Attaché de presse Etats-Unis

Annie Ohayon / Attachée de presse Etats-Unis

Séa Ndiaye / Programmation architecture traditionnelle

Samuel Sidibe / Programmation arts d’Afrique

Hamady Bocoum / Programmation arts d’Afrique

Réginald Groux / Programmation arts d’Afrique

Florence Alexis / Programmation arts visuels

Laurence Marechal / Programmation artisanat d’art

Baba Diop / Programmation cinéma

Didier Awadi / Programmation cultures urbaines

Germaine Acogny / Programmation danse

Gacirah Diagne / Programmation danse

François Kiene / Programmation design

Bacary Sarr / Programmation littérature

Khady Diallo / Programmation mode

Aziz Dieng / Programmation musique et centre des musiques noires

Dominique Fontaine / Programmation photographie

Oumar Ndao / Programmation théâtre

Pr. Ahmadou Wague / Programmation sciences et technologies

Dr. Cheikh Mbacke Diop / Programmation sciences et technologies

Darian Hendricks / Programmation sciences et technologies

Jérôme Champagne / Programmation football

Marianne Bathily / Programmation course à pied

Amine Ghoul / Responsable logistique « Place des saveurs »

Lamine Tamba / Logistique oeuvres et installations

Rabia Bekkar-Lacoste / Conseiller

Madiagne Diallo / Conseiller Brésil

Djibril Diallo / Comité Etats-Unis

Assane Wade / Comité France


Bitimrew.net

(Plus d'informations demain sur leral .net)




1.Posté par guejopaalgnane le 20/11/2010 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'espère qu'on ne viendra pas nous présenter ces chants et ces danses et d'autres produits corrompus ou hybrides pour nous dire que voilà les arts nègres.Je suis sûr que mis à part paradoxalement les toubabs et certains professionnels,la plupart de cette équipe ne sait même pas définir ce qu'est l'art en général et ce que devrait être l'art nègre.C'est pourquoi aussi au cours de ce festival,on verra surtout beaucoup de choses étrangères à l'art à moins que l'espace de l'art contrairement à celui de la science et du rationnel soir celui qui absorbe tout sans sans être malade.

2.Posté par djato le 23/11/2010 15:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il n'y a pas d'arts negres. Il n'y a que l'art. Il n'y a aucune raison de croire que le cubisme est plus elaboré que les figures incas ou celles des pigmés. Abdoulaye wade est un negre à peau noire mais avec un cerveau de blanc; pas n'importe lequel celui d'entre les plus misérables parce bete et stupide. Nous devons nous refuser à reproduire des visions "y a bon banania". Le fesman est inutile et c'est une farce tragique car cela va couter cher aux populations laborieuses de notre pays. Honte à Abdoulaye wade et à ses larbins et complices de tirailleurs sénégalais des temps derniers.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page