leral.net | S'informer en temps réel

Candidatures aux Locales de 2022: Yewwi Askan Wi recalée à Mbour, Sandiara et Thiadiaye

C’est l’information choc de cette phase de dépôt des listes des coalitions, partis et candidatures indépendantes, pour les élections locales de janvier 2022. Dans le département de Mbour, la coalition Yewwi Askan Wi ne sera pas de la course dans trois communes, à savoir Mbour, Sandiara et Thiadiaye. Ici, les listes des alliés de Khalifa Sall ont toutes fait l’objet d’un rejet par la commission habilitée à recevoir les dossiers, au motif que lesdits dossiers sont incomplets. Forclose, YAW, après sa désillusion de Matam et de Bignona, accuse le coup et va devoir ouvrir un boulevard aux autres concurrents. "Le Témoin"


Rédigé par leral.net le Vendredi 5 Novembre 2021 à 16:06 | | 0 commentaire(s)|

Candidatures aux Locales de 2022: Yewwi Askan Wi recalée à Mbour, Sandiara et Thiadiaye
Ainsi, à Mbour, la bataille du quartier Teffess qui se dessinait entre Cheikh Issa Sall et Me Abdoulaye Tall n’aura plus lieu. A Sandiara, seul Dr. Serigne Guéye Diop, le maire sortant (Benno Bokk Yakaar) sera en lice, faute d’adversaire. Wallu Sénégal, elle aussi, n’a pas de liste dans cette commune.

Décidément, la coalition Yewwi Askan Wi semble porter la poisse depuis quelques temps. Après le décès accidentel de trois des militants de Pastef l’une de ses composantes, lundi dernier à Nioro, puis le coup fourré de Djibril Ngom, son mandataire départemental à Matam, qui lui a valu une forclusion dans dix communes du Fouta, voilà que ses chances de s’emparer du maximum de Collectivités territoriales dans le département de Mbour, viennent de s’amenuiser.

En effet, comme dans les départements de Matam et de Bignona, la première coalition constituée de l’opposition pour ces locales en vue, est forclose aussi dans trois communes de la Petite Côte. En effet, les résultats de l’exploitation des dépôts de dossiers de candidature bouclée hier à minuit, révèlent que YAW n’a pas pu déposer de dossiers complets dans les communes de Mbour, Sandiara, Thiadiaye.

Premier enseignement de cette forclusion, ce qu’il était convenu de présenter comme la bataille du quartier Tefess à Mbour, n’aura pas lieu. L’un des protagonistes, en l’occurrence Me Abdoulaye Tall, est «out» comme diraient les Anglais. La liste de sa coalition, dont il est tête de liste majoritaire, a tout bonnement été rejetée, pour des motifs valables mais non encore détaillés.

Ce qui est constant, c’est que le rêve des Pastefiens de voir un des leurs hériter du fauteuil du maire El Hadj Fallou Sylla au soir du 23 janvier 2022, s’envole définitivement. C’est le même sort pour la coalition à Sandiara et à Thiadiaye.

Ici, Mbaye Diop et Fallou Sall les candidats respectifs ne vont pas avoir l’opportunité de se frotter aux maires apéristes Me El- Hadj Oumar Youm et Dr Serigne Guéye Diop. Voilà pourquoi d’ailleurs le dernier devrait être le seul maire candidat à sa propre succession à ne pas avoir d’adversaire, car hormis la coalition Yewwi Askan Wi forclose,Wallu Sénégal , l’autre coalition de taille de l’opposition n’a pu présenter un candidat dans la commune.

Ainsi, la coalition ne sera plus en course que dans 13 des 16 communes du département. Un coup dûr, il faut le dire pour le Pastef, le Pur, Taxawu Sénégal et le Grand Parti, qui en constituent la locomotive.

Au même moment, la majorité présidentielle se réjouit dans la capitale départementale. La tête de liste majoritaire, Cheikh Issa Sall, en compagnie d’une kyrielle de responsables de son parti et de partis alliés, était venu accompagner le mandataire communal de Benno Bokk Yakaar pour cet exercice solennel que les membres de la mouvance présidentielle soutenant cette liste «officielle», considèrent comme le début d’un processus qui va aboutir à « une victoire éclatante au soir du 23 janvier 2022». C’est en tout cas le sentiment de l’Honorable Député Sira Ndiaye qui a porté la parole des siens.

Au final, dans la commune de Mbour, on devrait assister à un duel à quatre pour le contrôle du conseil municipal. El Hadj Fallou Sylla, le maire sortant, sous la bannière du Parti Socialiste, sera opposé à Cheikh Issa Sall, désigné par le Benno Bokk Yakaar et El Hadj Omar Sy pour le compte de son parti,
Lou Jot Yomb, et enfin, Tafsir Thioye, pour le compte de la Grande coalition Wallu Sénégal. Il faut noter aussi que Wallu Sénégal a désigné Ousseynou Tine, candidat à la présidence du Conseil départemental.

A l’échelle du département, nos sources nous renseignent que 20 listes ont pu être validées sur l’ensemble des 16 communes.





Le Témoin


Titre de votre page Titre de votre page