leral.net | S'informer en temps réel

Cartes d’identité biométrique Cedeao: Un expert doute de leur inviolabilité

La nouvelle carte Cedeao n’est pas fiable à 100 %. Leur inviolabilité n’est qu’un simple slogan, d’après un expert qui soupçonne le pouvoir de vouloir truquer les prochaines élections.


Rédigé par leral.net le Jeudi 23 Mars 2017 à 14:16 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Expert des systèmes de vote, Bakar Ndiaye doute de la fiabilité des cartes d’identité à puce biométrique. Dans un rapport, dont Walf Quotidien a obtenu copie, il affirme que la finalité est d’avoir une nouvelle base de données des cartes d’identité biométriques à puces Cedeao.

Mais selon lui, l’inviolabilité de ces cartes n’est qu’un slogan qui ne garantit nullement la sûreté de la nouvelle carte d’identité dont la sécurisation ne pourrait être effective qu’à travers une bonne gestion des bases de données qui devraient rester inaccessibles au public. « Tout ce vacarme autour de la puce de la biométrie avec les empreintes digitales des dix doigts, ne serait autre qu’un nimbus pour verrouiller une stratégie » dit-il.

« Dans la lettre comme dans l’esprit de cette loi, la gestion de la puce, support intelligent de stockage de données ne devrait, sous aucun prétexte, susciter de doutes. Mais dans le décret numéro 2016-1536, portant application de la loi précitée, en son article premier qui énumère les informations sur la CI, il n’est, nulle part, fait cas de la puce sauf, pour spécifier le prénom du père ainsi que les prénoms et nom de la mère dans la puce».

En réalité, Bakar Ndiaye soupçonne une fraude électorale, à l’image de la stratégie qui a permis d’élire George W. Bush en 2000. Il accuse des « collabos » de Macky Sall dont la mission est « d’anesthésier » l’électorat. Selon lui, c’est tout le sens de la refonte du fichier électoral.

Bakar Ndiaye reconnait néanmoins qu’une bonne gestion de la puce garantirait, en plus de la biométrie, l’unicité de l’électeur et permettrait de gérer des élections sans carte électorale, ce qui mettrait un terme définitif aux bureaux de vote fictifs.

WalfQuotidien