leral.net | S'informer en temps réel

Cedeao / Prochain Sommet ordinaire des chefs d’Etat: Sécurité et relance économique au cœur des échanges

Macky Sall a reçu en audience Jean-Claude Kassi Brou, le président de la Commission de la Cedeao, pour évoquer officiellement le prochain sommet des chefs d’Etat de la Cedeao. L’aspect sécuritaire et la posture économique de la lutte contre le Covid-19, ont été aussi évoqués.


Rédigé par leral.net le Mardi 11 Mai 2021 à 21:57 | | 0 commentaire(s)|

Cedeao / Prochain Sommet ordinaire des chefs d’Etat: Sécurité et relance économique au cœur des échanges
La stratégie de lutte contre le Covid-19 commence à porter ses fruits sur le plan sanitaire en Afrique de l’Ouest. Mais sur le plan économique, c’est un autre problème qui s’annonce. En effet, peinant en temps normal à mobiliser les ressources financières, les Etats membres de la Cedeao ont consenti un effort budgétaire pour financer la lutte sanitaire. L’heure est désormais au compte ! C’est dans cette optique que le président de la Commission de la Cedeao a entamé une tournée pour préparer le prochain Sommet ordinaire des chefs d’Etat et de Gouvernement de la Cedeao.

Reçu le 6 mai passé en audience au Palais, Jean-Claude Kassi Brou a été élevé au rang de Commandeur dans l’Ordre national du Lion. «Notre région, qui était sur une trajectoire économique forte depuis quelques années, a subi le contrecoup de la crise du Covid-19 avec les conséquences humanitaires, sanitaires, économiques et commerciales. La Covid a aussi entraîné une baisse d’activités mais aussi beaucoup de tensions au plan financier», a constaté le président de la Commission de la Cedeao, à l'issue de son audience avec Macky Sall.

Jean-Claude Kassi Brou a aussi évoqué, selon un communiqué de la Cedeao, avec le président de la République, la vaccination contre le coronavirus. «Avec la vaccination qui a démarré depuis plusieurs mois déjà, dans la plupart de nos pays à travers l’initiative Covax, nous espérons et souhaitons fortement que cette dynamique puisse se poursuivre et s’amplifier pour que rapidement, nos pays retrouvent les conditions d’une reprise de la croissance, parce qu’il n’y a que cette croissance qui va nous permettre d’avoir des emplois, créer la stabilité économique et financière et le progrès économique pour notre région», a déclaré le président de la Commission de la Cedeao.

Ce dernier a aussi abordé l’aspect sécuritaire de la région du Sahel avec le décès de Idriss Déby, qui avait fortement contribué à la stabilisation du Sahel. «Nous avons aussi un choc important dans la sous-région. C’est le choc sécuritaire, notamment dans le Sahel et dans le bassin du lac Tchad, qui affecte également nos pays aux plans économique, humanitaire et financier.

Nous avons là aussi, une série de mesures qui ont été décidées par les chefs d’Etat. Donc, c’était un peu l’occasion pour moi de présenter au président de la République du Sénégal, le point de la mise en œuvre de ces différentes mesures
», a déclaré le président de la Commission de la Cedeao à sa sortie d’audience.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page