leral.net | S'informer en temps réel

Champ-école: L’enseignement de Macky Sall

Macky Sall s’est engagé, à Toubacouta, dans la création d’un champ-école pour montrer, à tous les Sénégalais, qu’à travers le travail de la terre, on peut se forger son propre destin dans le pays. Le Chef de l’Etat qui, par des actes combinant pensée, volonté et courage, nous dirige sur le «Yoonu Yokutee» (ndlr : la voie vers l’émergence), qui passe par les métiers de l’agriculture.


Rédigé par leral.net le Vendredi 1 Janvier 2021 à 19:22 | | 0 commentaire(s)|

Champ-école: L’enseignement de Macky Sall
En d’autres termes, il invite, surtout les jeunes des villes et des campagnes, à pratiquer massivement le culte du travail agricole. Aujourd’hui, le président de la République ne cesse, dans ses différentes adresses, d’inciter les travailleurs de la terre à une révolution verte ou rurale, visant à améliorer leur niveau de vie. En première ligne dans la direction donnée, car c’est bien la bonne direction, Macky Sall a, lors de sa récente tournée d’hivernage, constaté avoir provoqué un frémissement marqué par le retour vers la terre de plusieurs milliers de personnes, convaincues de la pertinence de sa vision d’entrepreneur agricole.

Et quand on sait que l’agriculture vise à satisfaire le premier besoin pour l’homme, c’est-à-dire la nourriture, l’on comprend aisément la démarche du Chef de l’Etat, qui appelle à la mobilisation des jeunes autour du secteur, au refus de céder au mirage des villes ou de l’émigration clandestine et à la compréhension que leur sécurité se trouve dans les terres de culture.

C’est pourquoi, cet exploitant agricole qu’est le Président Macky Sall appuie des personnes et des localités en tracteurs et forages, exhorte l’Etat à mettre plus d’efforts dans le monde rural, à lever les obstacles liés à l’équipement des producteurs en matériels agricoles, aux intrants, à la commercialisation, à la maîtrise de l’eau, etc.

Lorsque le Chef de l’Etat demande à tous de se mobiliser autour de l’agriculture, ce n’est pas une adresse aux seuls paysans, mais à tous les Sénégalais, dont le privé national. Aujourd’hui, grâce à son champ-école, l’on comprend mieux dans toutes les parties du Sénégal, que l’agriculture constitue la seule alternative pour notre pays, afin d’atteindre une croissance rapide et se mettre à l’abri des insuffisances alimentaires. N’est-ce pas que nous avons été confrontés, ces dernières années, à trois grandes tensions : crise du pétrole, crise de la nourriture et crise financière.

Aujourd’hui, nous faisons face à la crise sanitaire du coronavirus, avec comme conséquence, un essoufflement du modèle économique mondial. Dans de telles conditions, la première chose à satisfaire, c’est le premier besoin pour l’homme, c’est-à-dire la nourriture. Et Macky Sall sait que la nourriture, c’est l’agriculture. Selon sa perception, si les Sénégalais sont mobilisés derrière ce concept de l’agriculture et de la nourriture, leur croissance sera rapide parce que les revenus vont augmenter en milieu rural. Le Chef de l’Etat, qui appelle à aller sur ces sillons de l’abondance agricole, est déjà dans son champ-école et donne la cadence. Macky Sall n’exploite pas la terre pour faire fortune. Mais, il le fait pour montrer, à tous, l’intérêt du travail de la terre pour un développement des terroirs, du pays.

D’importantes productions de céréales et autres spéculations sont obtenues sur le site abritant son champ-école, où des activités de reboisement sont aussi menées. Tout cela a favorisé la maîtrise, par tous ceux que le champ-école du président de la République a inspiré, des connaissances, en termes d’agronomie, de rendement et de production, mais aussi l’efficacité du reboisement qui protège les sols et l’environnement. Ainsi, s’inscrivent-ils dans la bonne direction.





Le Soleil



Cliquez-ici pour regarder plus de videos