leral.net | S'informer en temps réel

Conférence de Presse de la Task Force Républicaine: La Covid-19 et la révision des listes électorales passées à la loupe

En conférence de presse ce lundi 16 août 2021, la Task Force Républicaine salue la mémoire de nos défunts Khalifes généraux Serigne Abdoulaye Thiaw Laye et Serigne Abdou Rahim Seck. La disparition de ces deux éminents guides constitue une lourde perte pour notre pays, dans un contexte mondial difficile. « Que Dieu les accueille au paradis et perpétue leur œuvre. », ont-ils prié.


Rédigé par leral.net le Lundi 16 Août 2021 à 22:10 | | 0 commentaire(s)|

Cette conférence de presse a aussi été une occasion saisie par la Task Force Républicaine, pour aborder en priorité deux sujets à savoir la Covid-19 et la révision des listes électorales.

A propos de la Covid-19, la Task Force Républicaine de l’APR félicite Son Excellence Monsieur le Président Macky Sall pour sa gestion de la pandémie qui, avec le variant Delta, est en forte progression partout dans le monde. La Task Force Républicaine confond dans les mêmes félicitations l’ensemble du Gouvernement, le personnel médical et paramédical et tous les agents du ministère de la Santé et de l’Action Sociale.

« La stratégie anticipative dans la gestion de la Covid-19 a permis à notre pays de vacciner déjà plus d’un million cent mille (1 100 000) compatriotes sans compter la disponibilité d’un important stock de vaccins, des commandes fermes en cours de livraison ainsi que le choix fait d’installer la première usine africaine de fabrication de vaccins anti-Covid-19 au Sénégal en 2022, grâce au leadership du Président Macky Sall ».

Ils ont tenu à rappeler que le monde a déjà perdu en vingt mois, plus de 4 300 000 personnes à cause de la Covid-19 et notre pays est à ce jour, à plus de 1 600 décès. La Task Force Républicaine de l’APR s’incline devant la mémoire de nos compatriotes emportés par cette pandémie et prie pour le repos de leur âme.

Selon la Task Force, la complexité de la lutte contre la Covid-19 requiert de chaque citoyen, plus d’humilité, un sens de la mesure, une application des mesures dites barrières et surtout, une adhésion à la campagne de vaccination. C’est pourquoi, la Task Force Républicaine exhorte les responsables politiques et les leaders d’opinion à éviter les amalgames, afin de mieux jouer leur rôle citoyen de relais des directives des autorités administratives et sanitaires en charge nuit et jour de la mise en œuvre de la stratégie nationale de lutte contre cette pandémie qui n’épargne aucun pays.

Au titre de la révision exceptionnelle des listes électorales, la Task Force Républicaine relève que sur toute l’étendue du territoire national, les opérations se déroulent globalement bien en présence des représentants des partis politiques qui le peuvent et des délégués de la Commission Électorale Nationale Autonome (CENA).

Elle note pour s’en réjouir que la Coalition Benno Bokk Yakaar qui, depuis 2012, a remporté largement toutes les élections au Sénégal, est au front pour sensibiliser et accompagner les citoyens durant cette phase essentielle du processus électoral.

Face aux propos irresponsables d’une partie de l’opposition menaçant de bloquer le déroulement de la révision des listes électorales, la Task Force Républicaine demande aux responsables et militants de la majorité présidentielle de ne pas se laisser divertir et de rester focus sur le travail d’encadrement des militants et citoyens dans la paix et la concorde. A cette opposition abonnée à la violence, la Task Force Républicaine rappelle que le Sénégal est dans l’état de droit avec une stabilité qu’aucune forme de manipulation ne saurait ébranler.

« Avec une malhonnêteté totale, l’opposition fait de l’amalgame sur la question des certificats de résidence parce qu’elle pensait naïvement pouvoir organiser des transferts massifs d’électeurs non-résidents de la Capitale Sénégalaise pour peser à Dakar. En vérité, un certificat de résidence ou tout autre de document de preuve ne sont exigés qu’aux personnes dont l’adresse reprise sur la carte nationale d’identité ne correspond pas à un quartier de la Commune », dépolre-t-elle.

Pourquoi la mise en œuvre de ce principe démocratique, juste, équitable et simple pousse l’opposition à faire autant de bruit ? Parce qu’en déphasage perpétuel avec la vérité et la vertu, l’opposition est comme le voleur frustré devant la porte et qui crie au voleur.

Selon toujours la Task Force, au niveau des différentes commissions établies dans toutes les communes du Sénégal, les inscriptions, changements d’adresse ou de statut ainsi que les demandes de radiation, se font en toute transparence en présence des parties prenantes représentatives et des délégués neutres de la CENA. Un citoyen qui s’estime lésé peut en toute légitimité s’en référer aux autorités ; mieux, une phase de traitement des contentieux est prévue durant la période de révision.

En mettant en avant la violence et l’irresponsabilité, l’opposition craint l’échéance du 23 janvier 2022 parce qu’elle sait que BBY va tout gagner.
Le dilatoire et les faux-fuyants de l’opposition n’y feront rien. « Beug beuré, beuré, bagne beuré, beuré ». Au soir du 23 janvier 2022, la Coalition BBY unie et renforcée, gagnera partout parce que plébiscitée par les populations.

C’est pourquoi, la Task Force Républicaine de l’APR exhorte tous les segments de la grande coalition présidentielle, à rester unis et attentifs aux décisions de la conférence des leaders que Son Excellence Monsieur le Président Macky Sall, Président de BBY, portera le moment venu à la connaissance de tous.

« En attendant, gagnons unis la bataille du moment par l’organisation, la méthode et la présence constante à la base », ont-ils conclu.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page