leral.net | S'informer en temps réel

Conflit frontalier entre la Gambie et le Sénégal : Les commerçants et transporteurs appellent les chefs religieux à jouer les bons offices

Le blocus de la transgambienne se fait sentir par les commerçants des deux pays. Ne sachant plus à quel Saint se vouer, ces derniers ont demandé l'aide des chefs religieux, pour trouver une solution définitive à ce problème. Un mal qu'ils doivent prendre en patience avec la crise qui prévaut actuellement dans le pays de Yayah Jammeh suite aux manifestations de l'opposition sévèrement réprimées.


Rédigé par leral.net le Lundi 18 Avril 2016 à 12:43 | | 0 commentaire(s)|

Conflit frontalier entre la Gambie et le Sénégal : Les commerçants et transporteurs appellent les chefs religieux à jouer les bons offices
Selon les membres de l'Union nationale des commerçants et transporteurs du Sénégal (Unct) Dakar-Banjul, le blocus de la transgambienne a des conséquences dramatiques dans le vécu quotidien des transporteurs et commerçants gambiens et sénégalais. Face à la presse, samedi, ils ont exprimé leur inquiétude tout en appelant les chefs religieux à jouer les bons offices.
A en croire Daouda Tine, Secrétaire général de ladite union, les désagréments inhérents à cet état de fait font souffrir le martyre aux transporteurs et commerçants qui sont propriétaires de camions. "Cette situation, pour le moins regrettable, n'est pas sans conséquences économiques et sociales sur le vécu des commerçants et transporteurs que nous sommes", se désole-t-il avant de poursuivre : "Pour l'ensemble des camions qui font la navette entre les deux pays, le manque à gagner est de 20 millions de FCfa".
Avant que la situation ne s'empire, l'Unct appelle les chefs religieux à jouer les bons offices pour trouver une sortie de crise et sauver leurs marchandises. "Nous voudrions inviter les guides religieux des deux pays à jouer leur partition dans la recherche d'un règlement définitif de la crise", ont-ils conclu.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos