leral.net | S'informer en temps réel

Conquête des Mairies de Dakar: Les alliés de l’APR sonnent la révolte à Pikine

Les alliés de BBY du parti présidentiel ne souhaitent pas laisser à l’Alliance pour la République (APR), le privilège de diriger toutes les mairies de ville que compte la région de Dakar. C’est ainsi qu’au niveau du département de Pikine, l’Alliance des forces de progrès (Afp) a publié un communiqué pour dénoncer un éventuel accaparement des mairies de la région de Dakar par l’Apr. "Le Témoin"


Rédigé par leral.net le Samedi 2 Octobre 2021 à 09:54 | | 0 commentaire(s)|

Conquête des Mairies de Dakar: Les alliés de l’APR sonnent la révolte à Pikine
Selon nos sources, le Parti socialiste compte suivre les pas des progressistes et dénoncer la « boulimie » de l’allié Apr. La région de Dakar compte désormais, avec le nouveau découpage administratif, cinq départements. Il s’agit de ceux de Dakar, Rufisque, Guédiawaye, Pikine et Keur Massar. Tous ces départements vont être coiffés par des mairies de ville.

Déjà, l’Alliance pour la République, jamais rassasiée, piaffe d’impatience et certains de ses membres annoncent leur candidature pour les différentes mairies de ville. A Dakar, Abdoulaye Diouf Sarr et Amadou Bâ sont annoncés, alors même que Mame Mbaye Niang a fini de déclarer sa candidature.

A Guédiawaye, Aliou Sall n’a jamais caché ses ambitions de rempiler à la tête de la mairie de ville. Quant à Ismaïla Madior Fall, il est plébiscité par une frange de l’Apr et des mouvements de soutien à Rufisque. Assome Diatta et Moustapha Mbengue vont se battre pour le fauteuil de président du tout nouveau Conseil départemental de Keur Massar, alors qu’à Pikine,
Abdoulaye Thimbo ne voudrait pour rien au monde lâcher son fauteuil. Or, si l’Apr met la main sur toutes les villes précitées, ce serait la mort politique de ses alliés, surtout qu’au niveau des communes d’arrondissement, les maires « marron-beige » ne comptent pas céder leur fauteuil à des alliés.

Pikine sonne la révolte

Conséquence de cette volonté d’accaparement du parti présidentiel, au niveau du département de Pikine, les alliés de l’Apr commencent à sonner la révolte. L’Afp avait déjà sorti un communiqué pour dénoncer l’esprit de règne sans partage et gourmand de leur allié.

A Thiaroye-sur-mer, le Parti socialiste, dirigé par son nouveau coordonnateur départemental, Malick Dieng, compte se rebeller contre la volonté de l’Apr de s’accaparer des cinq mairies de ville de la région de Dakar.

« Il n’est pas question de leur faciliter la tâche, nous allons nous battre pour obtenir ce qui nous revient de droit », a-t-il martelé au téléphone. La coalition BBY est mise à rude épreuve dans le département de Pikine, car le maire de cette ville, Abdoulaye Timbo, qui veut se représenter pour un second mandat, n’a pas encore l’onction de ses pairs des communes du département.

D’ailleurs, le sieur Abdoulaye Timbo, par ailleurs PCA d’AIBD SA, compte organiser un séminaire à Saly, ce week-end prochain, pour amadouer les alliés afin qu’ils plébiscitent sa candidature aux prochaines Locales. Déjà, il a apprivoisé les chefs de quartiers et les imams pour qu’ils le désignent comme leur prochain candidat pour la ville.

Malheureusement pour lui, les maires de commune d’arrondissement de son parti ainsi que les femmes de BBY, sans compter la frange jeune, lui ont tourné le dos. Les alliés dénoncent l’oubli dont ils feraient l’objet de la part du pouvoir.

Aucun poste de PCA, encore moins de directeur général ne leur a bénéficié au niveau départemental. Ce, alors que le maire de la Ville, par ailleurs oncle du président de la République, cumule à lui seul plusieurs postes. Les rares postes mis à la disposition du département, ont été pris par les militants et responsables apéristes.

Pikine sonne la révolte et soutient que plus jamais ça. On verra bien d’ici les Locales…






Le Témoin



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page