leral.net | S'informer en temps réel

Construction du Futur Port de Ndayane: Ce qu’il faut retenir sur ce projet de 840 millions de dollars

Pour un montant de 840 millions de dollars, le futur port de Ndayane est un port multifonctionnel qui s’étend sur une superficie de 600 hectares. D’après le Président Macky Sall et les autorités qui travaillent dans ce projet, cela permettra d’aller dans le sens de décongestionner le Port autonome de Dakar, qui capte près de 95% des échanges commerciaux du Sénégal.


Rédigé par leral.net le Mercredi 31 Mars 2021 à 09:48 | | 0 commentaire(s)|

Construction du Futur Port de Ndayane: Ce qu’il faut retenir sur ce projet de 840 millions de dollars
Mais, où en est-on par rapport à sa mise sur pied afin qu’il soit fonctionnel dans des délais tels qu’avancés par les constructeurs ?

À cet effet, il s’est tenu une réunion de présentation et d’échanges sur ledit projet, sur convocation des préfets de Mbour et Rufisque. À cette rencontre, étaient présents Aboubacar Sadikh Bèye, Directeur général du Port autonome de Dakar (Pad), mais également les maires de Diass, Ndayane, Popenguine, Toubab Dialaw, entre autres.

Une occasion pour M. Bèye de présenter les contours du futur port de Ndayane, en insistant sur le contexte et l’historique du projet, les composantes, l’assiette foncière et les retombées financières du projet. Non sans aborder la délimitation physique du foncier, les limites entre les régions de Dakar et Thiès, la disponibilité de l’étude d’impact environnementale et sociale, la gestion et l’organisation des impenses pour les impactés, les attentes des populations.

À ce niveau, Aboubacar Sadikh Bèye a fait savoir l’importance de la formation et des emplois des jeunes, les infrastructures communautaires, l’information et la communication avec l’ensemble des parties intéressées et acteurs locaux, les questions de sécurité et d’environnement, la démarche pour la mise en route du projet et les risques.

Il n’a pas manqué de rassurer les populations, en leur faisant remarquer que la démarche est entièrement pilotée par les préfets des deux départements, les maires des trois collectivités concernées et les services de l’État, dans une démarche inclusive et participative. Aboubacar Sadikh Bèye a terminé, en signalant que rien ne sera laissé au hasard par rapport à la construction du port de Ndayane.





Tribune



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page