Leral.net - S'informer en temps réel

Cor, durillon ou œil de perdrix: voici des remèdes pour soigner vos pieds

Rédigé par leral.net le Mardi 1 Août 2017 à 13:03 | | 0 commentaire(s)|

Les cors, ou durillons, ou œil(s) de perdrix, sont douloureux, et les chaussures trop justes deviennent insoutenables. Voici les solutions les plus efficaces pour s’en débarrasser vite et sans souffrir !


Cor, durillon ou œil de perdrix: voici des remèdes pour soigner vos pieds

Œil de perdrix, comment s’en débarrasser ?
Pour un œil de perdrix, imbibez une mie de pain avec du vinaigre de cidre, posez-la sur l’œil de perdrix et tenez-la en place à l’aide d’une bande et d’un sparadrap pendant une nuit. Faites plusieurs jours consécutifs la même opération.

Soigner les cors aux pieds naturellement
Pour un cor, coupez une tomate cerise en 2 et posez une moitié sur l’orteil sur lequel le cor est présent. Faites un bandage suffisamment serré (sans trop écraser la tomate !) pour qu’il tienne toute une nuit. Le lendemain matin, le cor sera décollé et vous pourrez tirer la racine délicatement avec une pince à épiler. Au besoin, si ça ne fonctionne pas du premier coup, renouvelez l’expérience.

Quand consulter ?
Les cors et durillons sont très courants et la plupart du temps, ils sont tout à fait bénins. Leur principal inconvénient est de gêner la marche à cause des douleurs (quelques fois aiguës) qu’ils peuvent provoquer.

Cependant, cors ou durillons peuvent se surinfecter devenant alors très enflammés, très rouges et très douloureux ; il est alors nécessaire de consulter son médecin, qui prescrira un traitement ou orientera vers un spécialiste des maladies du pied : un pédicure-podologue.
Comment prévenir les cors et durillons ?

Bien choisir ses chaussures
La prévention passe d’abord par le choix des chaussures.
- Pas de chaussures, trop serrées, trop étroites.
- Pas de talons hauts (3-4 cm maximum)
- Pas de chaussures trop grandes
- Privilégier des chaussures légères, souples, assez larges, sans couture pour éviter les frottements
- Eviter les chaussures à semelles synthétiques pour limiter la transpiration
- Préférer les chaussettes en fibres naturelles et bien les changer tous les jours
- Attention aux sandales ouvertes, elles peuvent favoriser les cors et les durillons, car elles ne protègent pas les pieds des pressions exercées lors de la marche


afriquefemme.com


Titre de votre page