leral.net | S'informer en temps réel

Covid-19 / Abdou Fall, ancien Ministre de la Santé: « La maladie freine l’économie des pays et ne tolère rien » (Vidéo)

Abdou Fall, ancien Ministre de la Santé, invité de l’émission « 12 mn Chrono » de Leral TV, a considéré que depuis le début de la pandémie, le président de la République, Macky Sall, ainsi que son Ministre de la Santé ont pris des mesures appropriées. La situation n’a pas encore dépassé les médecins qui se donnent corps et âme, pour arriver à bout de la pandémie.


Rédigé par leral.net le Mardi 2 Juin 2020 à 22:14 | | 0 commentaire(s)|

La pandémie de la Covid 19 préoccupe tant les autorités sénégalaises. Des efforts énormes sont en train d’être consentis pour la riposte contre la Covid 19. Conscient du danger, l’ancien Ministre de la santé constate que les mesures édictées par les autorités de tutelle, sont respectées par une bonne partie de la population sénégalaise.

Constatant beaucoup plus de cas et des pertes en vie humaine, il reste d’avis qu’il n’y a pas encore péril en la demeure. Puisque, le pourcentage établi entre le nombre de cas positif et le nombre de guéris, il n’y a pas encore d’augmentation. « Je n’ai aucun reproche à faire sur la gestion de la pandémie. Le gouvernement fait de son mieux. Le personnel de la santé qui fait l’essentiel du travail est à encourager. L’effort principal est de mobiliser les leaders d’opinion afin de convaincre les récalcitrants à s’aligner pour le respect des mesures », a soutenu l’ancien Ministre de la santé, Abdou Fall.

La Covid 19, insiste le Ministre est une invité qui inquiète le monde entier. Elle exige une concertation plus sérieuse. Il exhorte les populations à écouter les spécialistes et ceux qui surveillent l’évolution de la situation. « Il faut reconnaître qu’on a une maladie très préoccupante. Les chercheurs du monde sont en train de travailler nuit et jour pour trouver le vaccin. Il reste des efforts à faire pour la protection des populations. Ça ne fait pas plaisir pour un Etat de demander à ses populations de rester à la maison. Nous n’avons pas la même économie avec ces pays développés du monde qui peinent à endiguer la maladie. Donc, il faut une concertation », invite-t-il.

Sur l’assouplissement des mesures, il précise que c’était pour permettre aux citoyens de survivre à la pandémie. N’empêche, il a demandé aux populations de respecter les mesures barrières. Puisque, le gouvernement a pris des mesures pour soutenir les entreprises et autres secteurs de l’économie nationale. « Pour l’avenir de la maladie, il faut savoir qu’on est entré dans une phase nouvelle avec la découverte de cette maladie. Dans le domaine de la santé, il y a une récurrence des maladies chroniques, dont le Diabète, l’hypertension artérielle etc, Les gens doivent prendre conscience de l’existence de ces maladies qui nécessitent des efforts physiques intenses pour rester en bonne santé » renseigne-t-il.

Ainsi, le Ministre de la santé constate que la maladie touche plus les personnes âgées. Et, ces derniers doivent être encouragés à rester en isolement pour se prémunir.

Sur ce, Abdou Fall signale que la plus grande partie des 69 milliards de FCfa de l’appui Covid 19 est orientée dans le combat pour la riposte contre la pandémie. L’Etat, exhorte-t-il, doit renforcer le recrutement des personnels de la santé et construire davantage des structures de santé. « La maladie ne tolère rien. Elle freine l’économie des pays.

Les plus grandes économies du monde doivent accompagner les petits pays qui ont énormément de dette. Nos Etats ont déjà payé les dettes. Mais, c’est les intérêts qui restent. Le Président Sall a insisté pour le changement des relations d’affaires, en sauvegardant les intérêts des pays à revenus faibles », a rappelé l’ancien allié de Me Wade, détenteur du 14e parti politique sénégalais.

Le leader du mouvement Alternance citoyenne, «Andou Nawlé », crée en 2012, membre de la Coalition présidentielle, précise que dans les termes de l’échange, les pays développés achètent moins chers, transforment les matières et reviennent pour les revendre à des prix plus couteux. Présentement, l’ancien Ministre de la Santé trouve la solution dans la concertation pour sauver le pays de cette pandémie.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos