leral.net | S'informer en temps réel

Craintes sur la vaccin AstraZeneca: Le médecin vétérinaire Pape Dari Niang préconise sa suspension

Dr. Pape Dari Niang appelle ses collègues médecins à la vigilance par rapport à l’utilisation du vaccin AstraZeneca. Il dit craindre que le Sénégal ne subisse le même sort que des pays européens, où des effets secondaires ont été notés chez des personnes vaccinées.


Rédigé par leral.net le Jeudi 18 Mars 2021 à 08:33 | | 0 commentaire(s)|

Craintes sur la vaccin AstraZeneca: Le médecin vétérinaire Pape Dari Niang préconise sa suspension
L’usage du vaccin AstraZeneca contre la covid-19 fait polémique ! Des pays européens dont l’Autriche, le Danemark, la Norvège, l’Islande ou encore les Pays-Bas, la France, l’Allemagne l’Italie et l’Espagne, ont décidé de suspendre ce vaccin. Ceci, après que des effets secondaires ont été notés chez certaines personnes vaccinées dans ces pays.

Pour le Dr. Pape Dari Niang, médecin vétérinaire, notre pays doit faire comme ces pays, en suspendant l’utilisation du vaccin AstraZeneca. Il appelle les autorités médicales à la vigilance.

« AstraZeneca a fait des ravages dans certains pays. Il n’est pas dit qu’il fera autant de ravages en Afrique comme d’ailleurs la pandémie de façon générale. Mais la prudence voudrait qu’on soit vigilants par rapport à ce vaccin. Que nos médecins n’aient pas d’états d’âme sur le choix des vaccins. Parce que leur rôle ultime, c’est de préserver les vies de nos compatriotes », a-t-il préconisé sur les ondes de Radio Futurs medias.

Pour rappel, depuis plus de trois semaines, notre pays est de plain-pied dans la campagne de vaccination contre la covid-19. Malgré la suspension par plusieurs pays européens de la vaccination avec l’AstraZeneca, les autorités sanitaires nationales ont décidé de poursuivre les opérations avec des sérums produits par l’université d’Oxford, en Angleterre et un laboratoire suédois.

D’ailleurs, à en croire le porte-parole du ministère de la Santé, Dr. Mamadou Ndiaye, les médecins sont rassurés par le fait que le Sénégal n’a pas encore enregistré des effets secondaires liés au vaccin AstraZeneca. Le directeur du cabinet Afrique émergence, Dr. Niang, lui, fait fi de ces assurances. Tout en étant en phase avec les médecins, il ne cesse d’appeler à la prudence et à la vigilance par rapport à ce vaccin.

« On n’est pas en contradiction avec les médecins. Nous sommes tous du corps médical, des acteurs de la santé publique. Maintenant, il faut juste que nos médecins étayent davantage leurs argumentaires pour rassurer les populations qu’il n’y a pas d’effets secondaires.

Parce que ces populations avaient déjà une certaine crainte par rapport au vaccin. Si elles entendent de l’extérieur que ce vaccin AstraZeneca est en train de faire des ravages, elles vont être craintives
», a conclu Dr. Pape Dari Niang.






Le Témoin



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page