Leral.net | S'informer en temps réel

Cri du cœur de Aïcha Karine pour retrouver sa mère Fatima Zahra Naqy, une Marocaine disparue il y a 21 ans !

Rédigé par leral.net le Vendredi 7 Août 2020 à 14:00 | | 0 commentaire(s)|

Une jeune fille est à la recherche de sa mère, une Marocaine du nom de Fatima Zahra Naqy. Agée de 21 ans, Aïcha Karine Apaloo qui s’est confiée à Leral, soutient qu’elle n’a jamais connu sa maman. Elle a disparu depuis 21 ans et sa ville natale est Casablanca. Cette dernière avait une boutique au Maroc. Elle était pâtissière, commerçante et décoratrice de mariage. Elle a connu son père dans le milieu de son travail, ils se sont mariés par la suite mais ses grands-parents étaient contre leur union. C’est d’ailleurs ce qui a poussé sa mère à quitter le pays. A noter que son papa s’appelle Jean Claude Apaloo, il est décédé en 2002, il était ménager du lutteur Tyson et était adjoint-Directeur à la Senelec…Voici en intégralité le message de Mlle Apaloo !

Voici le numéro de téléphone de sa fille +221 78 634 89 99


Voici le numéro de téléphone de sa fille +221 78 634 89 99
Voici le numéro de téléphone de sa fille +221 78 634 89 99
« Je recherche ma mère qui a disparu depuis 21 ans maintenant, je ne l'ai jamais connue je n'ai en ma possession que son nom et prénom ainsi que sa supposée adresse ou ville natale à savoir Casablanca. Il n'y a que mon père qui avait des informations sur son adresse où comment faire pour la trouver mais seulement, il est décédé en 2002 quand j'avais 2 ans, ma mère, elle, est partie avant son décès, c'est-à-dire quand j'avais 7 mois.

Elle a connu mon père dans le milieu de son travail, elle est venue au Sénégal et se marier avec mon père à la mairie, d'où ma naissance mais seulement à l'époque, c'est-à-dire en 99, au Maroc, il y avait beaucoup de racisme. Les parents de ma mère n'étaient pas d'accord pour le mariage de mes parents ,elle a donc dû rester ici au Sénégal le temps de me sevrer, puis à 7 mois, elle a décidé de repartir chez ses parents les convaincre d'accepter son mariage.

Mais d'après ce qui m'a été rapporté, elle n'a pas mentionné mon existence, par crainte d'être lapidée ou de me mettre moi-même en danger.

Cela était son motif de départ, pendant ce temps mon père était malade, diagnostiqué d'une hépatite B et avait un délai de vie de 2 ans et il s'est consacré à l'héritage qu'il devait nous laisser avant sa mort. Ma mère n'était pas au courant de l'ampleur de la maladie de mon père, pendant ces 2 ans, elle est restée là-bas et donnait souvent des nouvelles à la famille. Seulement après le décès de mon père, à son 40e jour elle a appelé pour avoir de mes nouvelles et celle de mon père et ma tante lui a donc annoncé qu'ils sont au 40e jour du décès de mon père et depuis ce jour, nous n'avons plus jamais eu de nouvelles.

Elle avait une boutique au Maroc, elle était esthéticienne, décoratrice de mariage, commerçante,et pâtissière. Mon père s’appelait Jean Claude Apaloo, il était le manger de Tyson, il était adjoint au Directeur à la Senelec ».




Leral.net

Cri du cœur de Aïcha Karine pour retrouver sa mère Fatima Zahra Naqy, une Marocaine disparue il y a 21 ans !




Titre de votre page