leral.net | S'informer en temps réel

Culture-Festival de cinéma : la ville de Mboro s’ouvre au reste du monde

A travers l’organisation annuelle d’un Festival itinérant du film d’école (Fife), la ville de Mboro s’ouvre au reste du monde. Prévu du 24 au 28 mai 2022, le Fife se prépare déjà activement dans la petite commune qui forme également au cinéma.


Rédigé par leral.net le Dimanche 3 Octobre 2021 à 10:25 | | 0 commentaire(s)|

Culture-Festival de cinéma : la ville de Mboro s’ouvre au reste du monde
Le Festival itinérant du film d’école (Fife) aura lieu à Mboro du 24 au 28 mai 2022. Pour cette deuxième édition, le thème retenu est «Numérique et insertion des jeunes». Selon Malick Kébé, chargé de communication du Fife, «le festival est organisé par le Centre multimédia de Mboro qui est une structure de Jeunesse et développement (Jed) des éclaireurs et éclaireuses du Sénégal».

Le centre, qui forme des jeunes dans des filières professionnelles, abrite un département multimédia avec une douzaine de jeunes apprenants.

«Le centre de formation abrite plusieurs départements et nous avons un groupe d’une douzaine de jeunes qui sont formés en multimédia et cinéma. Notre Ong, Jed, développe plusieurs projets à travers le pays en santé de la reproduction, reboisement, etc.».

L’objectif principal, en organisant cette rencontre autour du cinéma, est de faire voir les productions cinématographiques des écoles du Sénégal et de partout dans le monde, précise M. Kébé. Au total, 6 sections compétitives composent ce festival qui va primer des films traitant le mieux des thématiques relatives à l’éducation, aux femmes, etc.

Pour préparer le festival à venir, le Fife a lancé un appel à films. Les organisateurs espèrent recevoir des films du monde entier comme ce fut le cas lors de la première édition en 2020 où une trentaine de films venant de la France, du Vietnam, du Burkina Faso, etc., avaient été sélectionnés.

Cette première édition avait été l’occasion d’organiser des projections de films dans plusieurs localités. Mboro, Matam, Diourbel, Fimela, Mbour et Thiès avaient pu bénéficier de ces activités en plus des projections en ligne. Si toutes les thématiques sont considérées, le Fife donne tout de même un accent particulier aux films sur l’éducation.

L’explication est simple. Selon M. Kébé, Mboro abrite un centre d’éducation spécialisé dédié aux enfants déficients. «Chaque année, le festival leur consacre une journée spéciale avec des activités d’animations et des projections de films dans les classes. Nous le faisons également dans les autres établissements de Mboro.»

Si le Fife est encore en attente d’obtenir des financements du ministère, les organisateurs n’en restent pas moins optimistes et continuent d’assurer l’organisation de l’évènement par leurs propres mo yens.
Le Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page