leral.net | S'informer en temps réel

Daaka de Médina Gounass 2018, l’Etat se prépare à parer au pire

Entre forages, bouches d’incendie, plans de prévention et autres installations, tout est réuni pour parer au pire.


Rédigé par leral.net le Samedi 3 Mars 2018 à 16:26 | | 0 commentaire(s)|

Daaka de Médina Gounass 2018, l’Etat se prépare à parer au pire

 
Les autorités ne veulent pas être surprises en ce qui concerne la sécurité du Daaka, qui débute le 10 mars prochain.
 
Le Groupement des Sapeurs-Pompiers est en train de déployer ses éléments dur le site de l’un des plus grands événements religieux de la région de Kolda. Le Général Victor Tine qui a procédé jeudi, à l’inauguration de la 42e compagnie du groupement des Sapeurs-pompiers, a livré le plan de prévention catastrophe sur le site du Daaka.
« Ce vendredi (hier : Ndlr) il y aura un détachement précurseur, avec tout le matériel en première mise pour préparer l’arrivée des autres éléments. A partir du 6 mars, le gros du détachement sera au site et va occuper les points stratégiques pour permettre d’agir et de réagir en cas de menace sur le site », a expliqué le Général Victor Tine.
Avant d’ajouter : « Au niveau du commandement de la Brigade nationale des Sapeurs-pompiers, nous avons pensé qu’il était important, compte tenu de ce qui s’est passée l’année dernière, que nous descendions sur le terrain pour voir ce qui se passe à quelque 10 jours de l’événement pour nous enquérir de tout cela. A Dakar et à Ziguinchor où est logé l’état-major du Groupement de la Zone n°4, des plans ont été concoctés et validés pour quadriller le site. »
 
Pour rappel, l’année dernière, plus de 30 personnes avaient péri dans un incendie d’une rare violence, occasionnant d’importants dégâts matériels. Suite à cette catastrophe, les autorités étatiques avait annoncé leur volonté de moderniser et sécuriser le site du Daaka.
 
 
 
Walf quotidien
 
 
 
 
 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos