leral.net | S'informer en temps réel

Dakar va-t-il trouver en Atépa son bâtisseur écologiquement correct ?

L’Appel à la candidature de Pierre Goudiaby Atépa pour la mairie de Dakar, à l’aube de ce 21e siècle, «qui sera écologique ou catastrophique», est un acte de haute portée citoyenne lancé à un des membres les plus en vue de la Société civile sénégalaise. Sa brillante carrière dans l’architecture, son entrepreneur-ship tant au Sénégal qu’à l’étranger et son attachement au culte de la qualité et de l’excellence est connu de tous, Atépa constitue, toute modestie mise à part, un modèle sur lequel tous les citoyens de notre pays devraient méditer. Le plaidoyer très bien argumenté en 2002 de Moctar Bâ, président de l’Association pour la sauvegarde de l’environnement et la promotion du littoral, et aujourd’hui des jeunes de la Médina et d’un groupe de cadres de la Société civile de notre pays, place Atépa le Bâtisseur à la croisée des chemins, et lui donne en même temps ce qui pourrait devenir l’un de ses plus beaux chantiers en aiguisant son appétit, lui, l’Homme des grands défis.


Rédigé par leral.net le Mercredi 24 Septembre 2008 à 06:39 | | 1 commentaire(s)|

Dakar va-t-il trouver en Atépa son bâtisseur écologiquement correct ?
Sous d’autres cieux, des citoyens responsables et conscients, sans coloration politicienne, à un moment donné de l’évolution et face aux divers problèmes que traverse leur capitale respective, ont répondu positivement à un Appel citoyen de leur Société civile, et souvent pour une somme d’argent symbolique. C’est le cas du maire de Djedda en Arabie Saoudite, architecte de son état ; c’est aussi le cas de ce maire de New York, qui a accepté de relever les nombreux défis d’une des plus grandes métropoles du monde, pour seulement un (1) dollar symbolique.

Atépa va-t-il esquiver cet Appel citoyen qui, tel un rouleau compresseur, ne cesse d’avancer, devant toute la communauté nationale et internationale qui l’observe et qui l’écoute ? Lui, l’Homme de «l’Année 2001», avec son Prix d’excellence de la Rts ? Lui, l’Homme qui a bâti la Porte par laquelle nous sommes tous passés fièrement pour entrer dans le 3e Millénaire ? Non ! nous ne le croyons pas ; Atépa le Bâtisseur ne se dérobera pas en 2009 comme il l’avait fait en 2002. Comme nous l’espérons, il répondra la tête haute et fièrement pour servir notre Capitale et notre pays, sans se servir ; et il acceptera le franc symbolique avec sa générosité coutumière, sans faux-fuyant et sans complexe ; car aujourd’hui, mandinka, sereer, soninké, wolof, al pulareen, mankagne, balante ou diola etc., n’importe quel citoyen de notre pays peut et doit servir Dakar, s’il en a les ambitions et les compétences, la capacité, l’intelligence et la générosité. «Ne te demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, mais qu’est-ce que tu peux faire pour ton pays.» (J. F. Kenndy.)

Atépa le sait aussi, comme beaucoup de nos compatriotes que : «Toute personne a le droit de prendre part à la direction des affaires publiques de son pays, soit directement, soit par l’intermédiaire de représentants librement choisis.» (Déclaration Universelle de 1948, Art 21, 1).

Ainsi donc, «la Démocratie participative affirme le droit à l’intervention directe des citoyens dans la vie politique, quel que soit leur statut dans la société civile. La délégation de ce droit n’arrive qu’en second dans cette Déclaration Universelle».

Par la Démocratie participative, il s’agit globalement de la construction «d’une véritable réponse au défi du renouveau de la démocratisation de l’action citoyenne (la Citoyenneté active) que les acteurs politiques traditionnels veulent coûte que coûte étouffer pour l’empêcher de grandir et de gagner le tissu social tout entier. Alors que cette action ne travaille que pour permettre l’émergence d’une citoyenneté plus consciente, plus critique, plus exigeante, c’est-à-dire plus active ; elle travaille pour l’écocitoyenneté».

Notre Loi fondamentale, qui reconnaît à tout citoyen la Liberté d’association et le Droit à un environnement sain garantit formellement le droit à l’initiative individuelle et collective des citoyens, quelle soit culturelle, sociale, économique ; le Code de l’environnement reconnaît ce même droit aux citoyens pour le respect et la protection de leur propre cadre de vie, celui de la communauté et de tous les éléments de notre Patrimoine national parmi lesquels l’environnement occupe une place centrale (ressources foncières et minières, ressources végétales et animales, ressources humaines, les ressources culturelles, etc.).

Le Rassemblement des écologistes du Sénégal, les Verts, a toujours soutenu et soutiendra toujours tous les citoyens qui voudraient, par la Citoyenneté active, prendre part à la construction de la Cité. Car nous sommes «le Parti des citoyens sans parti», «le parti des écocitoyens», «le Parti de tous les citoyens» ; c’est-à-dire le Parti des citoyens qui veulent mettre leur intelligence au service de leur milieu, de leur cadre de vie, de leur Cité, de leur pays.

C’est pourquoi, fidèle à sa vocation et à sa mission, le Res les Verts est prêt à déployer son parapluie pour abriter tout citoyen, tel Pierre Goudiaby Atépa, qui voudrait répondre, en femme ou en homme libre, à l’Appel de la Citoyenneté active.

Ousmane sow HUCHARD

Ph. D. - Porte-parole

Secrétaire national en

charge de l’Administration

et de la Citoyenneté active

Député à l’Assemblée

nationale



1.Posté par molack le 24/09/2008 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Huchard soit serieux Atépa peut-être propulsé pour devenir le président de la République mais maire de Dakar, vraiment c'est insensé, ce Atépa ne connaît pas Dakar,ce qui l'interesse, c'est le foncier du littoral, le foncier du Cices et environnements. Autre chose, Atépa se réclame de la ville de Ziguinchor et vous voulez l'attribuer celle de Dakar.Arrêtez vos cinéma avec votre texte assaisonné de rhétoriques. Je n'est rien contre Atépa mais pour les histoire de mairie , c'est d'abord l'esprit d'appartenance,je parle pas de réligion ,d'éthnie ou je ne sait quoi mais esprit d'appartenance.Cependant le président peut lui confier la gestion de la ville en créant ses structures genre haute Autorité pour la gestion du littoral de Dakar. Wayé miarie mome day eupe té wakh deug lolou mome mounoul am. Pour terminer, le ou la maire de Dakar peut être Wolof, Diola,Libanais , Bambara,Cap verdien même l'éthnie minoritaire , les Lébou qui ne dépasse pas 90 000 peuvent être maire de Dakar.Huchard ne soit pas ridicule waye

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Cliquez-ici pour regarder plus de videos