leral.net | S'informer en temps réel

Décès de Djibo Leyti Kâ : Parcours d'un homme d'Etat

Jusqu’à sa mort ce jeudi, il était le Président de la Commission Nationale du Dialogue des ... Nationale du Dialogue des Territoires » (CNDT). Un poste que le président Macky Sall lui a confié après leurs retrouvailles.


Rédigé par leral.net le Jeudi 14 Septembre 2017 à 13:08 | | 0 commentaire(s)|

Décès de Djibo Leyti Kâ : Parcours d'un homme d'Etat
Cacique du Parti socialiste, Djibo Kâ l’a quitté au soir du congrès sans débat de 1996, qui avait placé Ousmane Tanor Dieng à la tête de l’appareil politique.
 
Né à Linguère (région de Louga) le 21 février 1948, il fait ses études à la Faculté de droit et de sciences économiques de l'Université de Dakar, puis à l'Ecole nationale d'administration de Dakar.

En 1977, il succède à Moustapha Niasse dans le cabinet du président Léopold Sédar Senghor. Il sera le dernier Directeur de cabinet de Senghor.

Après l'accession d'Abdou Diouf à la présidence de la République en 1981, il est ministre sans interruption jusqu'en 1996 et occupe successivement les fonctions suivantes :
·         1981 à 1988 - Ministre de l'Information et des Télécommunications dans le gouvernement de Habib Thiam, en remplacement de son oncle Daouda Sow. En 1983, il garde son poste dans le gouvernement de Moustapha Niasse;
·         1988 à 1990 - Ministre du Plan et de la Coopération ;
·         1990 à 1991 - Ministre de l'Éducation nationale ;
·         1991 à 1993 - Ministère des Affaires étrangères;
·         1993 à 1995 - Ministère de l'Intérieur










Hebergeur d'image