leral.net | S'informer en temps réel

Demande de réexamen de la condamnation de Karim Wade: La Cedeao donne un mois à l’Etat pour répondre


Rédigé par leral.net le Lundi 26 Novembre 2018 à 10:56 | | 0 commentaire(s)|

Demande de réexamen de la condamnation de Karim Wade: La Cedeao donne un mois à l’Etat pour répondre
Le 28 octobre dernier, le Comité des droits de l’homme de l’Onu a rendu une décision suite à la plainte de Karim Meissa Wade pour violation de l’article 14.5 du Pacte International relatif aux droits civils et politiques.

Dans sa décision, le comité onusien demande à l’Etat du Sénégal d’annuler la condamnation de la Crei relative à la peine, à la contrainte par corps, aux mesures de confiscation des biens et aux dommages et intérêts prononcée contre Karim Wade. Et surtout, de réexaminer au fond les faits reprochés à Karim Wade et de prendre en compte les preuves fournies par lui.

Forts de cette décision du Comité des droits de l’homme de l’Onu, les avocats de Karim Wade sont allés la déposer auprès de la Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Une décision onusienne doublée d’une autre plainte aux fins de pousser l’Etat du Sénégal à se plier à la volonté de la communauté internationale. Justement, «Le Témoin» quotidien vient d’apprendre que la Cedeao a notifié à l’Etat du Sénégal cette demande de réexamination de la condamnation de Karim Wade.

En effet, la Cedeao a donné un ultimatum d’un (01) mois à l’Etat du Sénégal pour répondre à cette nouvelle donne.
Seulement, « Le Témoin » ignore, jusque-là, la date de réception de cette requête communautaire par l’Etat du Sénégal, permettant ainsi de déclencher le compte à rebours!



Cliquez-ici pour regarder plus de videos