leral.net | S'informer en temps réel
Mardi 27 Août 2019

Demande de régularisation par voie de bail : Les parcelles du lotissement du CICES, 13 592 NGA (Ex TF 6226 DG), 772/NGA ex (30 673/DG) trahissent Ousmane Sonko


Le leader de Pastef « Les Patriotes » risque de pâtir dans cette affaire de détournement de 94 milliards de FCfa, accusant l’ancien Directeur des Domaines, Mamadou Mamour Diallo. Leral, à travers ses sources, a réussi, à mettre la main sur des documents explosifs, accablant à nouveau, Ousmane Sonko. Ce dernier, avait introduit une demande de régularisation par voie de bail sur le TF no 13 592 DG dans les services des domaines.



L’histoire de l’arroseur arrosé risque d’être à 100% une réalité dans le combat épique, opposant Ousmane Sonko de Pastef et l’ancien Directeur des Domaines, Mamour Diallo. Le premier, cité avait exposé une affaire de détournement de 94 milliards de FCfa, impliquant Mamour Diallo. Très patient, l’ex-patron des Domaines a attendu le délibéré de la commission d’enquête parlementaire, instituée pour faire jaillir la vérité, avant de réagir.

Entre temps, Leral, à travers ses sources, a mis la main des documents explosifs, mettant à nu une certaine approche du leader politique, Ousmane. D’après ces documents, Sonko aurait adressé une ou des demandes de régulation par voie de bail sur une ou des parcelles de terrains, situés dans différents TF.

« Je viens par la présente solliciter auprès de vos services, la régularisation par voie de bail et, à mon profit une parcelle de terrain, sise à la zone dite de Cices, à distraire du morcellement de 13 592 NGA (Ex TF 6226 DG). Ce terrain est la propriété exclusive de l’Etat, et est libre de toute occupation légale ou irrégulière. Sachant compter sur votre diligence, je vous prie Monsieur de croire en l’expression de mes sentiments distingués », avait formulé l’ex-Inspecteur des Impôts et des Domaines, Ousmane Sonko.

Le même procédé a été développé par Sonko pour demander des faveurs sur des terrains. Il y a un autre terrain du lotissement dit CICES d’une superficie de 384 m2, à distraire du TF no 772/NGA ex (30 673/DG).

Leral dispose de la délibération de la commission de la commission de contrôle des opérations domaniales après sa réunion du 18 février 2016. Ladite commission avait décidé de surseoir à la prise de décision, juste, pour avoir l’avis des services de l’urbanisme et préciser le TF d’appartenance.

La source de Leral, précise que le patron des Domaines d’alors, statuant sur la demande, en commission et, à l’interne avec ses services, avait refusé de donner une suite favorable à sa demande.

Ainsi, Ousmane Sonko, frustré de cette décision, aurait pris le malin plaisir de s’acharner sur Mamour Diallo, en exposant une affaire fallacieuse, tirée de l’imaginaire pour manipuler l’opinion sénégalaise.

Aujourd’hui, après le délibéré de la Commission d’enquête parlementaire, la riposte semble sonner pour Mamour Diallo. Le devoir de savoir et l’obligation de découvrir la vérité a motivé une source qui a pris son courage à deux bras pour fournir des documents détaillés à Leral. Le contenu même, de ces documents a été, en partie, frôlé par l’avocat de Mamour Diallo, Me El Hadj Diouf.

Sachant qu’Ousmane Sonko prend toujours, du plaisir à faire parler son indifférence pour distraire l'opinion par rapport aux multiples articles de presse, Leral promet de revenir prochainement, sur les sources de financement astronomique du Restaurant « Le Tabouret », géré par Mme Diamanka. Ledit restaurant, dont l'achat du matériel de cuisine américain, coûte excessivement cher, est financé par de richissimes puissances financières sénégalaises.

Affaire à suivre…

Leral









La rédaction de leral...



Titre de votre page Titre de votre page