leral.net | S'informer en temps réel

Dépollution de la baie de Hann : 39 autres impactés du projet ont reçu leur chèque ce vendredi

L’Office national de l’Assainissement au Sénégal (Onas) continue d’indemniser les impactés du projet de dépollution de la baie de Hann. En effet, la structure en charge des eaux usées et pluviales a organisé ce vendredi à la préfecture de Pikine, la troisième cérémonie de remise de chèques aux populations impactées sous la présence effective des autorités des localités concernées. Ainsi, c'est 39 personnes qui ont reçu leurs chèques.


Rédigé par leral.net le Vendredi 18 Mai 2018 à 16:47 | | 0 commentaire(s)|

Bientôt les travaux du projet de dépollution de la baie de Hann vont démarrer selon les propos du directeur général de l’Onas, Lassana Gagny Sakho. « Le financement de la phase 1 est bouclé et notre objectif est d’arriver à le démarrer avant la fin de l’année 2018. » Avant d’ajouter que « c’est un projet important du Président de la République Macky Sall qui au-delà de régler les problèmes de la population de la baie de Hann, qui était la troisième baie la plus belle du monde, va permettre à 500 mille Sénégalais des quartiers de Hann, Thiaroye Sur Mer, Thiaroye Azur, Mbao et de Guinaw Rail d’avoir accès à l’assainissement ». Pour cette troisième cérémonie de remise de chèques, 39 impactés ont reçu leur chèque.


A en croire le Directeur général, qui avait à ses côtés l’adjoint du préfet de Pikine, le maire de Thiaroye sur Mer et d’autres autorités des localités concernées, « le coût du projet dans la phase 1 est de 35 milliards de Fcfa, et il y a une phase 2 sur laquelle on va travailler ».

Sur la question d’éventuelles difficultés de déguerpissement des populations impactées, le directeur général souligne que, « l’Onas a eu un dialogue permanent depuis la mise en place du projet, 6 ans déjà, de façon continue, un dialogue inclusif avec l’ensemble des populations, et les impenses ont été payées » alors pour lui, « il ne doit pas y avoir de problème ».

En effet, pour terminer, M. Sakho de lancer un appel à l’endroit des occupants de l’emprise: « les travaux vont bientôt démarrer. Ceux qui ont retiré leurs chèques n’ont en principe rien d'autre à faire que de libérer les espaces ».







Cheikh Makhfou Diop Leral.net
 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos