leral.net | S'informer en temps réel

« Depuis la mort de Balla Gaye, nous restons à notre faim… Nous voudrions être édifiés sur les auteurs… »: Pape Momar Gaye, frère de Balla

Pape Momar Gaye (frère de Balla Gaye) semble être sous le choc. Il demande d’être édifié sur la mort de son frère étudiant Balla Gaye disparu depuis le 31 janvier 2001 à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Il s’exprimait ce mercredi à UCAD, lors d’une journée de prière pour le défunt Balla Gaye.


Rédigé par leral.net le Mercredi 31 Janvier 2018 à 14:03 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
« Depuis la mort de l’étudiant Balla Gaye, ça fait 17 ans, nous restons toujours à notre faim. Parce que jusqu’à présent on n’a pas une information claire et fiable sur sa mort. Nous continuerons à réclamer justice. Nous aimerions bien être édifiés sur les auteurs de cet acte criminel, sur les raisons. Une indemnisation, nous ne le demandons plus. Ce serait tout à fait normal, mais nous ne pouvons plus continuer à réclamer ce qui nous appartient. C’est un droit. Et il faut respecter le droit et surtout la mémoire de Balla Gaye », a dit devant les journalistes le frère de feu Balla Gaye, Pape Momar Gaye.

Il a applaudi les deux mains ce que les étudiants font pour la mémoire de Balla Gaye et il en est reconnaissant. Il s’explique : « les étudiants ont voulu conserver dans leurs cœurs la personne de Balla Gaye, dont peut-être, la disparition a apporté beaucoup d’acquis. Ce que les étudiants font aujourd’hui, est salutaire ».

Il ajoute : « Balla Gaye a toujours été un bon étudiant, un jeune très brillant. Je demande que cette personne soit prise comme symbole, comme référence, comme un symbole du sacrifice. Grâce à sa mort, nous savons que beaucoup de choses ont changé à l’Université ».




Thierno Malick Ndiaye