Leral.net - S'informer en temps réel

Des hôpitaux suisses se sont mis à utiliser des drones pour transporter des échantillons de laboratoires

Rédigé par leral.net le Vendredi 31 Mars 2017 à 16:39 | | 0 commentaire(s)|

Deux hôpitaux de la ville de Lugano, dans le sud de la Suisse, testent depuis le début du mois de mars l'envoi d'échantillons de laboratoires par drones. Un système de fonctionnement qui devrait être généralisé d'ici 2018.


Les drones font leurs preuves sur le terrain médical.Au Rwanda, ils transportent du sang et sauvent des vies. En Suisse, dans la ville de Lugano, ils embarquent désormais des petits flacons de verre, échantillons de laboratoires.

Depuis la mi-mars, deux établissements du réseau hospitalier du Tessin EOC ont fait le pari de se faire parvenir les prélèvements de leurs patients par drone, en partenariat avec le service postal suisse Swiss Post.

suisse2.jpg
SWISS POST

Un gain d'efficacité

"Des collaborateurs des hôpitaux dûment formés pourront charger le drone avec un contenant de sécurité (renfermant les échantillons de laboratoire) et l’envoyer à l’aide d’une application sur smartphone", explique dans un communiqué de presse Swiss Post. "Le drone volera ensuite de manière autonome selon un itinéraire prédéfini jusqu’à sa destination, où le contenant sera réceptionné par un autre collaborateur."

L'enjeu est de taille: en pleine ville, les risques d'accident sont multiplies. Pour les contrer, Swiss Post travaille en collaboration avec l'Office fédéral de l'aviation civile qui a examiné chacun des engins et leurs composants.

Conçus par l'entreprise américaine Matternet, les drones peuvent porter jusqu'à deux kilos de charge sur un rayon d'action de vingt kilomètres. Leur vitesse maximale est de 36 kilomètres par heure.Les tests se poursuivront jusqu'au 4 avril. D'ici à 2018, le service postal suisse et les deux hôpitaux espèrent que les vols feront partie du quotidien.


Titre de votre page