leral.net | S'informer en temps réel
Mardi 31 Mai 2011

[Document Exclusif ] Le partage du butin à Mbane


Pour régulariser une situation foncière rendue fictivement excédentaire de plus de 60.000 hectares, recouvrer la superficie initiale de 190.600 hectares de la Communauté Rurale et en même temps créer les conditions d’une disponibilité et d’une redistribution transparente des terres en zones de terroirs au profit des populations et investisseurs ayant-droits, le Conseil Rural de MBANE est convoqué en réunion, le samedi 04 juin 2011 à 9 heures, à l’Hôtel Communautaire de MBANE, à l’effet de délibérer sur l’ordre du jour suivant :



Désaffectation d’environ 195.000 Ha de terres, dont : b50.000 ha (cinquante mille) attribués à la Société PROMODEV S.A., par délibération N°005 du 25 octobre 2005 approuvée le 06 novembre 2007 par le sous-préfet, par arrêté N°037/AMB/SP ; 30.000 ha (trente mille) attribués à BOUTEYNI à MADAME ROKHAYA AGATHE BIJL, Chargée de mission du Président de la République, par délibération N°005 du 12 août 2008, approuvée le 31 décembre 2008 par le sous-préfet, par arrêté N° 81/AMB/SP ; 30.000 ha (trente mille) attribués à la société MTM, par délibération N°003 du 29 juillet 2006, approuvée le 02 août 2006 par le sous-préfet, par arrêté N° 018/AMB/SP ; 20.000 ha (vingt mille) attribués à NDOUMBALENE à la société PLANTATION VERTE, par délibération N°004 du 26 octobre 2008, approuvée le 27 octobre 2008 par le sous-préfet, par arrêté N°006/AMB/SP ; 5.000 ha (cinq mille) attribués à TEMEYE LEWA à la société AFRINVEST, par délibération N°003 du 02 juin 2008 approuvée le 03 juin 2008 par le sous-préfet, par arrêté N°023/AMB/SP ; 8.000 ha (huit mille) attribués à LOUGHERE BAÏLO à la société Espagnole COMPTOIR CANARIEN, par délibération N°002 du 10 janvier 2008 approuvée le 11 janvier 2008 par le sous-préfet, par arrêté N°002/AMB/SP ; 2.000 ha (deux mille) attribués à LOUGHERE BAÏLO à la société Espagnole COMPTOIR CANARIEN, par délibération N°002 du 10 janvier 2008 approuvée le 11 janvier 2008 par le sous-préfet, par arrêté N°002/AMB/SP ; 5.000 ha (cinq mille) attribués à PATRICK BESSON, par délibération N°003 du 30 juin 2000 non encore approuvée par le sous-préfet ; 1.000 ha (mille) attribués à NDIACK FALL/ TEMEYE LEWA à la société HISPANO-SENEGALAISE, par délibération N°002 du 10 janvier 2008 approuvée le 11 janvier 2008 par le sous-préfet, par arrêté N°002/AMB/SP ; 1.200 ha (mille deux cents) attribués à la société NOVASEN, par délibération N°005 du 28 novembre 2000 approuvée le 29 novembre 2000 par le sous-préfet, par arrêté N°021/AMB/SP ; 5.000 ha (cinq mille) attribués au GIE PAJ, par délibération N°005 du 28 novembre 2000 approuvée le 29 novembre 2000 par le sous-préfet, par arrêté N° 021/AMB/SP ; 5.000 ha attribués à LOUGHERE BAÏLO à la société Indienne SENEGINDIA, par délibération N°005 du 23 octobre 2008 approuvée le 24 octobre 2008 par le sous-préfet, par arrêté N°006/AMB/SP ; 5.000 ha (cinq mille) attribués à un endroit non identifié à la société SEPROCA SA, par délibération N°003 du 02 juin 2008 approuvée le 25 juin 2008 par le sous-préfet, par arrêté N°0023/AMB/SP ; 5.000 ha (cinq mille) attribués à LOUGHERE BAÏLO à la société SEPROCA SA, par délibération N°003 du 22 décembre 2005 approuvée le 23 décembre 2005 par le sous-préfet, par arrêté N°039/AMB/SP ; 3.000 ha (trois mille) attribués à DIAGLE à Monsieur RABIH FAKIH, par délibération N°003 du 29 juillet 2006 approuvée le 02 août 2006 par le sous-préfet, par arrêté N°0018/AMB/SP ; 1.500 ha mille cinq cents) attribués à POMMA à Monsieur ABDOU HAFIZ FAKIH, par délibération N°005 du 28 novembre 2000 approuvée le 29 novembre 2000 par le sous-préfet, par arrêté N°0021/AMB/SP ; 1.700 ha (mille sept cents) attribués à DIAGLE à Monsieur RABIH FAKIH, par délibération N°005 du 28 novembre 2000 approuvée le 29 novembre 2000 par le sous-préfet, par arrêté N°0021/AMB/SP ; 2.500 ha (deux mille cinq cents) attribués à LOUGHERE BAÏLO à Monsieur MANSOUR GUEYE, par délibération N°002 du 10 janvier 2008 approuvée le 11 janvier 2008 par le sous-préfet, par arrêté N°002/AMB/SP ; 500 ha (cinq cents) attribués à TEMEYE LEWA à la société SENAGRI, par délibération N°003 du 02 juin 2008 approuvée le 03 juin 2008 par le sous-préfet, par arrêté N°0023/AMB/SP ; 2.500 ha (deux mille cinq cents) attribués à la société TOUBA INSER à un endroit non identifié, par délibération N°005 du 22 décembre 2005 approuvée le 23 décembre 2005 par le sous-préfet, par arrêté N°039/AMB/SP ; 1.500 ha (mille cinq cents) attribués à TEMEYE LEWA à la société SANOSSI, par délibération N°003 du 02 juin 2008 approuvée le 03 juin 2008 par le sous-préfet, par arrêté N°0023/AMB/SP ; 1.000 ha (mille) attribués à LOUGHERE BAÏLO à la société SEDIMA SA, par délibération N°002 du 10 janvier 2008 approuvée le 11 janvier 2008 par le sous-préfet, par arrêté N°002/AMB/SP ; 1.000 ha (mille) attribués à LOUGHERE BAÏLO à Monsieur ELHADJ AMADOU SOW, par délibération N°002 du 10 janvier 2008 approuvée le 11 janvier 2008 par le sous-préfet, par arrêté N°002/AMB/SP ; 1.000 ha (mille) attribués à LOUGHERE BAÏLO à Monsieur AMADOU BOCUM, par délibération N°003 du 29 juillet 2006 approuvée le 02 août 2006 par le sous-préfet, par arrêté N°018/AMB/SP ; 50 ha (cinquante) attribués à LOUGHERE BAÏLO au Premier Ministre SOULEYMANE NDENE NDIAYE par délibération N°005 du 12 août 2008, approuvée le 31 décembre 2008 par le sous-préfet, par arrêté N° 81/AMB/SP ; 100 ha (cent) attribués à TEMEYE LEWA au Ministre d’Etat CHEIKH TIDIANE SY par délibération N°004 du 23 octobre 2008 approuvée le 24 octobre 2008 par le sous-préfet, par arrêté N°006/AMB/SP ; 100 ha (cent) attribués à TEMEYE LEWA au Ministre d’Etat Maître MADICKE NIANG, par délibération N°004 du 23 octobre 2008 approuvée le 24 octobre 2008 par le sous-préfet, par arrêté N°006/AMB/SP ; 700 ha (sept cents) attribués à un endroit non identifié à PAPE DIOP, Président du Sénat, par délibération N°005 du 12 août 2008 approuvée le 12 août 2008 par le sous-préfet, par arrêté N°81/AMB/SP ; 100 ha (cent) attribués à TEMEYE LEWA à PAPE DIOP, Président du Sénat, par délibération N°005 du 26 octobre 2007 approuvée le 06 novembre 2006 par le sous-préfet, par arrêté N°37/AMB/SP ; 100 ha (cent) attribués à LOUGHERE BAÏLO au Ministre d’Etat DJIBO KA, par délibération N°004 du 02 août 2007 approuvée le 03 août 2007 par le sous-préfet, par arrêté N°030/AMB/SP ; 300 ha (trois cents) attribués dans un endroit non identifié au Ministre d’Etat OUMAR SARR, par délibération N°006 du 14 août 2003 approuvée le 19 août 2003 par le sous-préfet, par arrêté N°017/AMB/SP ; 300 ha (trois cents) attribués à TEMEYE LEWA au Ministre d’Etat OUMAR SARR, par délibération N°004 du 02 août 2007 approuvée le 03 août 2007 par le sous-préfet, par arrêté N°030/AMB/SP ; 100 ha (cent) attribués à TEMEYE LEWA à Ministre HAMATH SALL , par délibération N°003 du 02 juin 2008 approuvée le 03 juin 2008 par le sous-préfet, par arrêté N°023/AMB/SP ; 1.000 ha (mille) attribués à LOUGHERE BAÏLO au Ministre THIERNO LO, par délibération N°003 du 02 juin 2008 approuvée le 03 juin 2008 par le sous-préfet, par arrêté N°023/AMB/SP ; 100 ha (cent) attribués à un endroit non identifié au Ministre THIERNO LO, par délibération N°006 du 14 août 2003 approuvée le19 août 2003 par le sous-préfet, par arrêté N°017/AMB/SP ; 100 ha (cent) attribués à TEMEYE LEWA au Ministre d’Etat SAMUEL HAMETH SARR, par délibération N°002 du 10 janvier 2008 approuvée le 11 janvier 2008 par le sous-préfet, par arrêté N°002/AMB/SP ; 200 ha (deux cents) attribués à TEMEYE LEWA au Président Conseil Economique et Social OUSMANE MASSECK NDIAYE, par délibération N°002 du 10 janvier 2008 approuvée le 11 janvier 2008 par le sous-préfet, par arrêté N°002/AMB/SP ; 150 ha (cent cinquante) attribués à TEMEYE LEWA au Ministre d’Etat DIAKARIA DIAW, par délibération N°002 du 10 janvier 2008 approuvée le 11 janvier 2008 par le sous-préfet, par arrêté N°002/AMB/SP ; 30 ha (trente) attribués à un endroit non identifié au Sous-préfet AL OUSSEYNOU DEME, par délibération N°005 du 22 décembre 2005 approuvée, le 23 décembre 2005 par le sous-préfet, par arrêté N°039/AMB/SP ; 30 ha (trente) attribués à TEMEYE LEWA au Sous-préfet AL OUSSEYNOU DEME, par délibération N°004 du 02 août 2007 approuvée le 03 août 2007 par le sous-préfet, par arrêté N°030/AMB/SP ; 30 ha (trente) attribués à TEMEYE LEWA au Sous-préfet AL OUSSEYNOU DEME, par délibération N°004 du 02 août 2007 approuvée le 03 août 2007 par le sous-préfet, par arrêté N°030/AMB/SP ; 100 ha (cent) attribués au sous-préfet TALLA NDIAYE, par délibération N°005 du 28 novembre 2000 approuvée le 29 novembre 2000 par le sous-préfet, par arrêté N°021/AMB/SP ; 50 ha (cinquante)attribués à NDIAKHAYE au GIE FARA PENDA MBODJ, par délibération N°004 du 13 déc. 1993 ; 500 ha (cinq cents) attribués à TEMEYE LEWA à Monsieur CHEIKH THIAM, par délibération N°003 du 02 juin 2008 approuvée le 03 juin 2008 par le sous-préfet, par arrêté N° 0023/AMB/SP ; 500 ha (cinq cents) attribués à POMMA à Monsieur JOHN ROBERTS citoyen Anglais, par délibération N°002 du 10 janvier 2008 approuvée le 11 janvier 2008 par le sous-préfet, par arrêté N°002/AMB/SP ; 500 ha (cinq cents) attribués à LOUGHERE BAÏLO à Monsieur SERIGNE MBOUP, par délibération N°003 du 02 juin 2008 approuvée le 03 juin 2008 par le sous-préfet, par arrêté N° 0023/AMB/SP ; 800 ha (huit cents) attribués à TEMEYE LEWA à Monsieur AGNO SARR, par délibération N°004 du 02 août 2007 approuvée le 03 août 2007 par le sous-préfet, par arrêté N°30/AMB/SP ; 600 ha (six cents) attribués à LOUGHERE BAÏLO à Monsieur SERIGNE SECK, par délibération N°002 du 10 janvier 2008 approuvée le 11 janvier 2008 par le sous-préfet, par arrêté N°002/AMB/SP ; Recherche de financement pour 2 véhicules tout terrain pour le Conseil Rural ; Divers DÉSAFFECTATION DE 195 000 HECTARES À MBANE : Les terres de Souleymane Ndéné, Pape Diop, Thierno Lô, Oumar Sarr, Cheikh Tidiane Sy menacées




1.Posté par karim opposant le 31/05/2011 02:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LP ART REFUSE DE RENDRE LES ŒUVRES D’ART EXPOSEES
Le « Financial Times » rappelle les impayés du Fesman
sindjiély Wade en rouge et Aziz Sow en gris, les 2 organisateurs du Fesman
NETTALI.NET – Une centaine d’artistes ayant pris au Festival mondial des arts nègres, qui a eu lieu en décembre 2010 au Sénégal, se battent pour la restitution de leurs œuvres qu’ils avaient prêtées au comité d’organisation, selon l’influent journal le « Financial Times », dans son édition de ce dimanche 29 mai. "LP Art", une entreprise de transport spécialisée dans la prestation de services aux organisateurs de festivals, et basée à Paris, refuse de restituer à leurs auteurs des œuvres d’art tant que le gouvernement sénégalais n’aura pas soldé le reliquat sur les 540 millions F Cfa qu’il lui doit en tant que garant du comité d’organisation…


En marge du sommet du G-8 qui vient de se tenir à Deauville (France) où ont pris partie des présidents africains invités, le président Wade avait publié une contribution dans le « International Herald Tribune », reprise par le « New-York Times », dans laquelle il promettait que « la voix de l’Afrique sera entendue » lors de cette rencontre des grandes puissances. Il a été pris au mot ce week-end par des artistes qui n’ont toujours pas récupéré leurs œuvres présentées à Dakar lors du dernier festival mondial des arts nègres.

Ces centaines de pièces exposées au Festival mondial des arts nègres à Dakar en décembre auraient dû être retournées avant février. Au lieu de cela, ils sont retenus et non-assurés par LP Art, une entreprise de transport d’œuvres d’art et d’expositions, en raison d’un différend sur le montant de la facture. Parmi les artistes concernés, on retrouve de grands noms comme le sculpteur américain Mel Edwards, le génie originaire de Trinidad-et-Tobago, Zak Ove, ainsi que William Kentridge, dessinateur et animateur Sud Africain.

Un autre, Sokari Douglas Camp-, un sculpteur primé dont l’œuvre intitulée « School Run" d’une valeur de plus de 20 millions F Cfa est l’une des pièces manquantes-, a estimé pour sa part, en faisant la comparaison, que c’était comme si l’équivalent de la Biennale de Venise avait été détourné.

William Webber de « l’Art Lost Register », la base de données mondiale d’œuvres d’art volées ou disparues, a indiqué que « toute une exposition soit retenue de cette façon est une situation sans précédent. »

Pour sa défense, "LP Art" a dit au « Financial Times » qu’elle retient les œuvres d’art car les organisateurs du festival lui doivent toujours de l’argent. Abdou Aziz Sow, administrateur du comité d’organisation du festival, a accusé la société de retenir les œuvres d’art "en otage", mais a dit qu’ils seraient payés à la mi-juin. Syndiely Wade, coordonatrice-adjointe du festival, a déclaré que le processus a été retardé par une divergence sur la facture présentée par LP Art.

La facture totale est de 540 millions F Cfa. LP Art a déclaré qu’il avait accepté de négocier un prix plus bas en janvier dernier, mais n’avait pas été en mesure de prendre contact avec Mlle Sindiély Wade depuis lors.

Dans un appel adressé au président Abdoulaye Wade, Yinka Shonibare, célèbre artiste britannique originaire, du Nigeria, lui, ne cache pas sa colère : "Vous m’avez accordé la plus haute distinction accordée par votre pays, l’Ordre national du Lion. Je renonce publiquement à votre prix si vous ne tenez pas à votre parole. "

Le courroux de ces artistes se comprend d’autant plus que leurs œuvres étaient programmées pour être présentées à des salons internationaux et à des collectionneurs privés. Par le biais d’un de ses conseillers, le président Wade a dit qu’il n’était pas au courant de la controverse jusqu’à ce qu’il soit informé par le « Financial Times ». Il a dit que les dettes seraient réglées immédiatement après une vérification des factures présentées par "LP Art".

"Le Fesman devait annoncer un nouveau départ pour l’histoire des Noirs et de leur identité", a déclaré M. Shonibare. "Au lieu de cela, il a causé, par sa mauvaise gestion, beaucoup de difficultés, surtout économiques, à de nombreux artistes

2.Posté par sow le 31/05/2011 03:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vraiment ces gens qui nous gouvernent sont de vrais criquets pelerins-Prendre les terres de pauvres paysans du premierministre au petit sous prefet -Lapreuve que ce pouvoir est la pour ses propres interets- Laffaire de MBANE doit etre un probleme national- pas un probleme local-Soutenons les MBanois pour recuperer leurs terres spoliees par ces affairistes .

3.Posté par ndanane le 31/05/2011 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

DE TOUTE LES FAçONS QU'ils sachent que tot ou tard les senegalais vont recuperer les ha de terre pour le compte des habitants de Mbane ;Nos gouvernants ont faim .UN jour viendra et ils vomiront tout ce qu'ils volé de gré ou de force

4.Posté par Bani le 31/05/2011 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci MONSIEUR LE PCR!
Vous êtes un citoyen modèle qui veut le bonheur de ses administrés. Un conseil: Il faut quitter l'AMS et créer une Association des maires de Benno et tous ceux qui qui sont pour le respect des textes de la décentralisation. Vous aurez en ce moment un puissant outil de résistance face à ce pouvoir illégitime qui piétine les loi et règlements du pays. L'AMS et l'APCR ne vous servent à rien puis ce quelles ne sont pas fichues de défendre la légalité jusqu'à ce que mort d'homme s'en suive.

5.Posté par Sunugal le 31/05/2011 15:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gni gno beug souffffffffff, ay badola you amoul woon dara. Dou gueen sakh rouss.Merci au PCR DIACK

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page